Ta deuxième commence… le best-seller de développement personnel en BD

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une (Soleil, 2020)

Scénario : Lylian, d’après l’ouvrage de Raphaëlle Giordano
Dessin :  Sophie Ruffieux
Éditeur : Soleil
Sortie : 21 octobre 2020
Genre : Roman graphique, Développement personnel

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une est un roman de développement personnel qui a rencontré un énorme succès lors de sa sortie en 2015. Les éditions Soleil en propose désormais une adaptation en bande dessinée. Une belle façon pour celles et ceux qui sont passés à côté du roman de découvrir ce récit qui, sous couvert de fiction, nous invite à entamer une démarche de développement personnel pour sortir de la routine.

Le blues du métro-boulot-dodo

Camille a tout pour être heureuse. Un mari, un enfant, une maison et un emploi stable dans une compagnie d’assurance. Pourtant, petit à petit, la lassitude la gagne. Les petits tracas quotidiens lui pourrissent la vie et elle se sent malheureuse, incomprise par son mari et son fils. Comment faire pour briser ce cercle vicieux ?

Par le plus grand des hasards, elle fait la rencontre de Claude Dupontel, un homme qui se dit « routinologue » et lui propose de l’aider à remonter la pente. Ses méthodes sont toutefois atypiques. Camille doit plonger dans l’inconnu pour tenter de sauver son couple et retrouver sa joie de vivre.

Un cheminement difficile vers l’épanouissement personnel

Le succès de Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une tient en grande partie à son approche hybride : à la fois fiction (l’histoire de Camille) et manuel de développement personnel (à travers les conseils que lui prodigue Claude). Une approche également utilisée avec succès par des auteurs comme Laurent Gounelle (L’homme qui voulait être heureux, Le Jour où j’ai appris à vivre).

On doit reconnaître que Lylian a parfaitement réussi à faire fonctionner la formule en mode roman graphique. Grâce à des dialogues très riches et au dessin à la fois très doux et très expressif de Sophie Ruffieux, le lecteur s’identifie à Camille et la suit dans son parcours vers une vie meilleure. Objectifs S.M.A.R.T, technique de la F.E.T.E., empathie « sèche » et « mouillée »… on retrouve les concepts clés du livre et leur mise en application (non sans difficultés) par Camille afin de convaincre sa famille de l’accompagner dans son désir de changement.

À l’heure ou la crise du COVID-19 conduit de nombreuses personnes à se poser des questions sur leurs choix de vie et à se recentrer sur l’essentiel, la lecture du roman de Raphäelle Giordano, en version graphique ou « classique », offre une belle initiation à la psychologie positive !

A propos Soraya Belghazi 173 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine