Eric Gillette nous parle de son deuxième album solo

Voici un guitariste hors pair. Eric Gillette est cet immense talent qui officie au sein du Neal Morse Band depuis 2012.

Il s’apprête à sortir The Great Unknown, son second album solo. Nous l’avons rencontré pour parler de ce nouvel album.

Bonjour Eric, merci de nous accorder cet interview.

Ton nouvel album s’appelle The Great UnknownComment voyais-tu les choses pour cet album par rapport au précédent?

Après les éloges sur le premier album, je voulais en écrire un deuxième absolument.

Alors, j’ai commencé l’écriture et rapidement, la chanson Escape prit forme. J’ai laissé aller la musique là où elle souhaitais me porter.

Je ne me suis pas assis en me disant que j’allais écrire une chanson de 18 minutes. Et pourtant, c’est finalement ce qui se passa. Les autres chansons sont venues petit à petit par la suite et c’est ainsi que l’album pris forme.

Est-ce que ce sont toutes de nouvelles chansons où est-ce que tu en avais déjà écrites auparavant?

Non, toutes les chansons ont été écrites pour cet album.

Tu as choisi de collaborer avec d’autres musiciens cette fois. Peux-tu nous parler d’eux?

Bien sûr! Il y a Thomas Lang à la batterie, Conner Green à la basse et Diego Tejeida aux claviers. Ces gars sont vraiment très bons et leurs performances sur cet album m’ont ébloui.

Je suis impatient de faire entendre tout cela au public et de jouer en live avec eux.

eric1

De quelle façon leur manière de jouer a influencé ton écriture ou ton jeu?

En réalité, la musique était déjà écrire et mises sous forme de démos avant qu’ils ne joue dessus. Donc, cela n’a pas affecté l’écriture proprement dite. Mais leur participation a certainement donné un nouveau regard sur ces chansons.

J’aime entendre la façon dont de bon musiciens interprètent les morceaux que j’écris.

C’est très intéressant car ils font parfois des choses très différentes de ce que j’aurais fais si j’avais dû jouer à leur place. Le résultat final est souvent bien meilleur.

Tes paroles sont aussi très touchantes (spécialement dans la chanson Empty, je pense.) Est-ce que tu parles de choses vécues?

Merci. Je ne parle pas vraiment d’une expérience vécue dans cette chanson. Mais j’aime écrire quelque chose auquel les gens peuvent se reconnaître. Si la chanson parle à une personne, je serais déjà content.

Est-ce que tu essaies de trouver un thème à chaque chanson?

Je ne fais jamais de chanson d’après un sujet en particulier. La musique vient d’abord accompagnée d’une mélodie ou parfois de quelques idées de paroles. Après, tout vient se mettre en place et prend son sens.

Est-ce tu as produit ce disque également?

Oui, je l’ai co-produit avec Chris Thompson.

J’ai vu que tu étais en train d’enregistrer un nouvel album également avec le Neal Morse Band. 

Oui, je me trouve à Nashville avec le Neal Morse Band et on a de chouettes idées pour ce nouvel album. Ca va être une année chargée pour moi avec ces deux sorties.

eric4

Est-ce que tu vas faire quelques dates après la sortie de ton album solo?

Oui, c’est d’ailleurs le but! Si quelques possibilités s’offrent, on sera ravis de jouer les morceaux en live. D’ailleurs, je suis impatient de jouer avec ce line-up.

Ton jeu est assez impressionnant. Quels sont tes influences?

Je dirais que ceux qui m’ont le plus inspirés sont Steve Vai, Joe Satriani, Eric Johnson et John Petrucci.

Comment composes-tu tes chansons?

Je n’ai pas de manière définie pour le faire. Parfois, tout commence par un refrain ou un riff. En général, je pars d’une idée et j’essaie de voir où elle me mène.

As-tu demandé des conseils à ton entourage lorsque tu t’es lancé dans cette carrière solo?

Pas vraiment. Je me suis lancé et heureusement, quelques personnes ont aimé ce que je fais.

eric5

Comment se sont passé ces sessions d’enregistrement en comparaison au premier album?

Cela a pris plus de temps pour cet album mais cela en vaudra la peine au final. Je suis très content de la tournure que prend ce disque.

Qui a fait la pochette de The Great Unknown?

Il s’agit de Tim Todd et elle donne vraiment bien!

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site d’Eric Gillette en cliquant ici.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.