« L’argent a ses raisons que la raison ignore », plongée dans notre irrationalité

Titre : L’argent a ses raisons que la raison ignore
Auteurs : Dan Ariely et Jeff Kreisler
Editions : Flammarion
Date de parution : 13 janvier 2021
Genre : Vie professionnelle, Essai

Professeur en économie comportementale à l’université Duke, Dan Ariely, auteur de plusieurs best-sellers internationaux, continue à nous parler de nos finances dans L’argent a ses raisons que la raison ignore, un ouvrage qui met en lumière nos faiblesses de raisonnement quant à l’argent et la manière dont beaucoup d’acteurs en profitent.

Nous voudrions tous nous considérer comme des êtres rationnels, des homo economicus tels que ceux présentés par les économistes classiques, des adultes qui possèdent en permanence toutes les informations nécessaires à une prise de décision éclairée… Et pourtant, nous ne sommes souvent que le jouet de nos émotions ainsi que nous le montrent les progrès de l’économie comportementale. De l’effet des promotions à l’influence des cartes de crédit sur le montant de nos dépenses, en passant par l’effet de prix élevés sur notre perception de la qualité ou encore notre tendance à privilégier le court-terme au dépend de notre bonheur futur, l’auteur nous montre, à travers dix chapitres agrémentés de nombreux exemples, comment nos émotions régissent nos choix financiers et à quel point l’irrationnel prend souvent le dessus.

Sommes-nous pour autant condamnés à une vie de mauvais choix ? Non, car sans nous donner de solutions miracles, ce livre permet déjà de nous faire prendre conscience de notre vulnérabilité et des nombreux pièges posés devant nous par la société de consommation, des nombreuses facilités de paiement aux manières les plus créatives pour endormir notre vigilance et nous faire payer plus.

Bourré d’humour grâce à la collaboration avec Jeff Kreisler, cet ouvrage didactique est à mettre entre toutes les mains. Sans jamais nous culpabiliser, il nous met en garde face à un monde qui se complexifie et sans vouloir faire de nous des êtres parfaits, il nous incite à prendre le temps de la réflexion. Une sage décision en ces temps où de nombreuses personnes ne peuvent compter sur une pension de retraite ou même une réserve en cas de coup dur.

A propos Vincent Penninckx 264 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine