Harry Potter : Manuel non-officiel de Cuisine pour Sorciers et Non-magiciens

harry potter manuel non-officiel de cuisine pour sorciers et non-magiciens

auteur : Aurélia Beaupommier
éditions : Books on Demand
sortie : octobre 2014
genre : Cuisine

Aurélia Beaupommier nous offre un livre de cuisine « so british » rassemblant toutes les recettes préférées d’Harry Potter mais aussi de ses amis et de ses professeurs. On y trouve également des recettes de Noël et d’Halloween, des glaces de Florian (le sorcier-glacier du chemin de Traverse) et même la recette du chocolat chaud de Stan, qui officie toujours dans le Magicobus.

Attention, il est bien écrit sur la couverture que ce recueil de recettes ne fait pas partie de la licence « Harry Potter » et en effet, dès la première page on se demande pourquoi on nous parle de non-magiciens au lieu de moldus… Les sorts comportent des fautes d’orthographe et il y a également des erreurs au niveau de certains noms : Dobby devenant ainsi Dody. De même, on parle de la maison des Lions au lieu de la maison des Gryffondor… Il y a également tout un chapitre dévolu aux potions du professeur Rogue mais l’écriture manuscrite qui intervient quelquefois pour donner des conseils d’utilisation, est pratiquement illisible.

Les recettes sont issues de la cuisine britannique et si certaines sont déjà peu ragoûtantes à la base, il faut effectivement avoir le cœur bien accroché pour apprécier ce genre de cuisine (si vous n’y croyez pas, essayez donc les tourtes aux rognons pour voir…), les quelques photos qui servent d’exemple sont extrêmement kitch. On se croirait dans une vieille maison de la campagne anglaise, aux murs défraîchis, à la décoration surannée et ça ne donne pas envie d’en manger.

Néanmoins il y a de bonnes idées, certaines recettes ont quand même l’air mangeable, d’autres figurent une liste double l’une pour sorciers, l’autre pour non-magiciens, les explications ayant trait à la réalisation des recettes sont assez drôles et pourvues de formules magiques. On note également que ce livre est comme un petit manuel de cours puisque il y a des notes en bas de pages où l’on retrouve des dialogues entre Harry, Hermione et Ron.

Mais ce qui est le plus intéressant et qu’on ne découvre qu’à la dernière page du livre, c’est qu’une partie des bénéfices rapportés par ce recueil de recettes est reversée à l’hôpital universitaire Necker-Enfants malades, hôpital pédiatrique de référence en France qui soigne de nombreuses maladies lourdes. Ces fonds permettent de soutenir des projets qui aident à l’amélioration du confort des patients et de leurs familles.

Écrire un livre de recettes pour faire connaître et apprécier au grand public la cuisine britannique en utilisant comme décorum le plus grand ambassadeur d’outre-manche, le fameux Harry Potter, l’idée était loin d’être mauvaise. Cependant, sa réalisation manque de finesse, de recherches et de connaissances approfondies de cette saga : les fans risquent donc d’être un peu dépités. Mais bon, si c’est pour la bonne cause.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 246 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.