Titans (Saison 2), l’aube de Nightwing

Titans
(Saison 2)
de Greg Berlanti, Akiva Goldsman et Geoff Johns
Fantastique, Action
Avec Brenton Thwaites, Anna Diop, Teagan Croft
Sorti le 22 juillet 2020 en DVD

Désormais unis autour de Robin, les Titans ont dépassé leurs dissensions pour former une équipe unie. Mais, tandis qu’ils apprendront à travailler ensemble, l’arrivée de Rose au sein de l’équipe ravivera les fantômes du passé, menant le groupe à remettre en question son existence.

Rapidement rejoints par Wonder Girl et Aqualad, les Titans viendront en aide à Conner, clone de Superman échappé d’un laboratoire secret et traqué par une agence privée. En parallèle, Hank et Dawn tenteront de s’éloigner du monde super-héroïque afin de se préserver des dangers de ce mode de vie.

Si cette nouvelle saison est légèrement en-deçà de son prédécesseur, elle comporte tout de même plusieurs points intéressants. Avant tout, la relation entre Bruce Wayne et Dick Grayson sera approfondie et l’on pourra doucement voir Robin s’émanciper de son mentor pour doucement devenir Nightwing.

Dans cette logique, on verra apparaître Bruce Wayne sous les traits de l’acteur Iain Glen. Mais si la présence de celui-ci est intéressante, elle constitue également l’un des points faibles de cette seconde saison : comme souvent, Warner Bros recourt au Chevalier Noir comme argument marketing, en montrant Batman sans réellement le montrer. Ainsi, quantité d’éléments du bat-univers seront une fois encore intégrés à cette nouvelle saison sans que Batman lui-même n’y apparaisse.

Quoi qu’il en soit, cela n’empêchera pas les showrunners d’intégrer quelques points intéressants  à cette nouvelle saison : outre l’émancipation de Robin/Dick Grayson, on verra encore apparaître Jason Todd, le second Robin, et son caractère impétueux. Une façon d’introduire l’arc « Un deuil dans la famille » dans lequel le Joker tue ce dernier ?

Malgré cela, cette nouvelle mouture des aventures des Titans possède quelques faiblesses. À commencer par le personnage de Kory/Starfire dont les producteurs semblent ne pas savoir quoi faire : escort-girl amnésique dans la saison 1, elle sera encore reléguée à une intrigue parallèle dans cette seconde saison, occupée à affronter ses questionnements personnels et son passé. Si cela offrira davantage de profondeur à l’héroïne, on se demandera parfois si les scénaristes savent réellement comment traiter son personnage.

De même, Deathstroke, le grand méchant de cette saison 2 sera finalement assez absent, lui-même soumis à ses propres questionnements durant une bonne partie de ces treize nouveaux épisodes. La disparition de son fils, Jericho, amènera chez lui des doutes, de même que l’évènement sèmera le trouble chez les Titans. Cette ficelle un peu facile du sombre secret qui divise alourdira parfois l’intrigue.

Quoi qu’il en soit, malgré quelques défauts et une très légère baisse de niveau, cette saison 2 de Titans est relativement équivalente à la saison 1 et réserve quelques moments forts. Reste ainsi – avec Doom Patrol – l’une des séries les plus solides de l’univers DC Comics.

Alexandre Alvarez
A propos Alexandre Alvarez 181 Articles
Journaliste du Suricate Magazine