La bibliomule de Cordoue, un savoir à diffuser absolument

Scénario : Wilfrid Lupano
Dessin : Léonard Chemineau
Éditeur : Dargaud
Sortie : 26 novembre 2021
Genre : Roman graphique

Proposer une réflexion sur le savoir et sa diffusion tout en nous faisant découvrir un pan méconnu de l’histoire européenne, tel est le défi que se sont lancés Lupano et Chemineau avec ce nouveau roman graphique, La bibliomule de Cordoue. Mission réussie pour les deux auteurs qui via un road-movie drôle et épique nous font découvrir la splendeur et la flamboyance intellectuelle du califat d’Al Andalus tout en évoquant des thèmes sensibles qui font encore débat à l’heure actuelle.

Sauver les livres

Alors que la paix, la culture et la science rayonnait depuis 60 ans grâce au calife Abd el-Rahman III et à son fils al-Hakam, faisant de Cordoue la capitale occidentale du savoir., la mort du calife vient entacher cette douce vision. Ivre de pouvoir, le nouveau vizir, aidé par les religieux radicaux, humiliés par le règne de deux califes épris de culture, de philosophie et de mathématiques, manœuvre le jeune successeur pour tirer les ficelles. Mais le prix de leur soutien est élevé : la destruction des 400 000 livres de la bibliothèque de Cordoue. C’était sans compter sur Tarid,en charge de la bibliothèque, qui réunit dans l’urgence autant de livres qu’il le peut, les charge sur le dos d’une mule qui passait par là et s’enfuit par les collines au nord de Cordoue, dans l’espoir de sauver ce qui peut l’être du savoir universel.

Le savoir, objet de toutes les convoitise et de toutes les peurs

Véritable plaidoyer pour la libre diffusion des savoirs, La bibliomule de Cordoue nous rappelle à quel point connaissance et pouvoir n’ont pas toujours fait bon ménage, une population émancipée pouvant remettre plus facilement en cause les dogmes établis. Bien entendu, la lecture de cet ouvrage nous fera immanquablement penser à des exemples contemporains d’instrumentalisation de la religion à des fins de pouvoir mais il faut se rappeler que toutes les dictatures ont un ministère de l’information et que la mise à l’index par la censure est encore une chose très courante au XXIème siècle.

Roman graphique qui traite de sujets extrêmement sérieux tout en nous faisant rire également, La bibliomule de Cordoue est une vraie réussite, un album extrêmement touchant et d’une grande sensibilité qui suscite la curiosité et donne envie d’approfondir la connaissance des thèmes abordés.