Islam et politique : une collection d’essais pour mieux appréhender ses développements dans le monde arabo-musulman

Titre : Islam et politique
Sous la direction de Pierre Puchot
Edition : Tempus/Perrin
Date de parution : 14 mars 2019
Genre : essai

L’ouvrage Islam et politique rassemble différents articles de recherche pour dresser le portrait de l’islam politique dans sa complexité et les contextes nationaux dans lesquels il évolue de l’Egypte à la Tunisie, en passant par la Turquie ou l’Arabie Saoudite. Ecrit sous la direction de l’écrivain et journaliste Pierre Puchot, ce livre compile des contributions de onze spécialistes du monde arabe qui traite chacun d’un pays, ainsi qu’un chapitre sur la politique américaine face aux Frères musulmans.

A travers ces récits, Pierre Puchot affiche son ambition d’éclairer le débat public et de sortir la notion d’islam politique de ce qu’il considère être une approche craintive et indifférenciée en Occident. Selon lui, les contributeurs visent à contribuer à la disparation de “l’alliance mortifère entre les régimes autoritaires et les groupes radicaux qui entravent (…) les processus d’émancipation populaire”.

A de nombreux moments, on semble lire une histoire du mouvement des Frères Musulmans, tant cette organisation, désormais interdite en Egypte suite à la destitution du Président Morsi (lui-même issu de ces rangs), est considérée comme la matrice du lien entre islam et politique. Toutefois, l’ouvrage rappelle combien les contextes nationaux ont créé une diversité d’approches et d’agendas, parfois divergents. L’enjeu ici est véritablement d’accompagner le lecteur à cerner la dimension nationale en replaçant chaque mouvement dans son contexte propre et en donnant la parole aux cadres et aux militants.

Ainsi, en Tunisie, le parti Ennahda, tiraillé en son sein entre une aile libérale et une autre conservatrice, a choisi le dialogue avec d’autres forces politiques suite à une moindre performance électorale et s’affiche comme ayant renoncé au concept d’islam politique. Tandis qu’au Maroc, le parti Justice et Développement de l’ancien Premier Ministre Benkirane doit composer avec le Palais royal et sa volonté de leadership moral et spirituel.

Cet ouvrage, par sa complexité et les prérequis pour sa lecture, ne s’adresse pas au grand public mais plutôt a des chercheurs, étudiants, journalistes, ou toute personne intéressée par une démarche d’approfondissement de sa connaissance des relations entre islam et politique. La perspective historique pourrait ravir les férus d’histoire (en marche). On pourrait toutefois lui reprocher un certain manque de contextualisation et d’analyse comparée des enjeux sous-jacents aux différents mouvements nationaux. L’importance de la problématique traitée ici ne fait aucun doute, toutefois cette lecture, ardue et exigeante, demande un réel effort et un intérêt très soutenu.

Myriam Watson
A propos Myriam Watson 34 Articles
Journaliste du Suricate Magazine