Ressusciter n’est pas une mince affaire : petites et grandes histoires autour du Covid-19

Scénario : Fiamma Luzzati
Dessin : Fiamma Luzzati
Éditeur : Massot éditions
Sortie : 25 juin 2020
Genre : témoignages, actualité

Connue pour ses blogs pour les journaux Le Monde et Libération, et déjà auteure de 2 albums aux éditions Delcourt, Fiamma Luzzati nous propose Ressusciter n’est pas une mince affaire, un recueil de témoignages émouvants sur le confinement et la manière dont le Covid-19 a bouleversé nos vies.

Observer la réalité

En huit tableaux présentant la crise sous différents aspects comme la pandémie en Italie, la lente guérison d’une malade, l’impossible deuil des familles qui ont perdu un proche, l’effet du confinement sur le couple ou sur les enfants, Fiamma Luzzati décrit les enjeux sociétaux avec clarté, en faisant preuve de beaucoup de pédagogie. Pour ce faire, elle observe et croque des situations sous forme de saynètes ; des récits souvent poignants où elle donne la parole aux citoyens et aux professionnels : psychiatre, personne endeuillée, réanimatrice, philosophe, étudiante, psychologue, enfants.

Se réapproprier le récit

En donnant la parole à différentes catégories de citoyens, elle permet à chacun de s’identifier aux personnages de son récit et par conséquent de se sentir écouté et compris. Peu importe à quel point la pandémie a touché le lecteur, chacun a sans doute vu sa vie bouleversée par l’apparition du Covid-19 et le nouveau mode de vie qui en a découlé. Beaucoup se sont sentis seuls ou abandonnés, incompris ou honteux. Partant de cet état de fait, Fiamma Luzzati, en donnant la parole à ceux qui sont restés cachés durant cette crise, les réintègre au récit collectif de cette page tragique de notre histoire.

Sans angélisme ou sensationnalisme, Fiamma Luzzati propose aux lecteurs avec Ressusciter n’est pas une mince affaire un récit rempli de bonté, d’écoute et d’empathie. A l’heure où l’espace médiatique a été saturé pendant plusieurs mois par des propos anxiogènes, guerriers et souvent contradictoires, cet album permettra aux lecteurs de prendre un peu de recul par rapport à la crise, tout en leur montrant qu’ils ne sont pas seuls avec leur angoisse, leurs doutes, leurs interrogations.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 135 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine