Eurovillage, un nom empreint d’ironie

eurovillage poster

Eurovillage

de François Pirot

Documentaire

Sorti le 13 avril 2016

Ancien village vacances reconverti en centre d’accueil pour demandeurs d’asile depuis 2011, le centre Eurovillage, situé au cœur des Ardennes, porte, à la lumière de l’actualité, un nom empreint d’ironie qui pourrait prêter à sourire si l’Europe n’était pas confrontée à sa plus grave crise migratoire depuis la seconde guerre mondiale.

Avec un regard sensible, le réalisateur François Pirot raconte le quotidien de quelques migrants qui ont dû braver de nombreuses routes pour atteindre les portes de l’Europe et y déposer leurs valises. En transit dans un centre ouvert au cadre reposant et verdoyant, ils vivent entre parenthèses, déconnectés de la vie réelle, dans l’attente d’obtenir le statut de réfugié. Certains se préparent à leur future audition auprès du CGRA (Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides), d’autres suivent des cours de français sur ordinateur ou prestent des petits boulots précaires dans la région. Ils savent que leurs chances d’obtenir une autorisation de rester sur le territoire sont minces. Ils tuent le temps comme ils peuvent car l’attente de la sentence finale est souvent très longue. Bien sûr, ils ont le mal du pays mais pour tous, le voyage qu’ils ont effectué jusqu’en Europe est un voyage sans retour tant les dangers chez eux sont multiples.

Sans voix off ni commentaire, le réalisateur François Pirot filme des visages, des gestes qui en disent long sur la fatigue, l’inquiétude et les tourments qui gagnent les exilés perdus entre un futur incertain et un passé troublé. Mais le documentaire est ponctué aussi de moments joyeux comme la séquence avec un groupe de réfugiés en liesse devant un match des diables rouges au mondial, gagné par l’euphorie nationaliste. Le réalisateur dévoile également, à juste distance, des échanges touchants et intimes entre migrants et le personnel encadrant. Certains devront quitter le centre et il n’est pas aisé de les réconforter, de trouver les mots justes pour les aider à poursuivre le chemin.

La question des migrations est actuellement trop souvent réduite à des débats politiques et à des chiffres. Avec Eurovillage, François Pirot signe un documentaire poignant en promenant son regard sur une grave problématique de notre époque tout en replaçant l’humain au centre de nos préoccupations.

Marie-Laure Soetaert
A propos Marie-Laure Soetaert 129 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.