Rasheed Daci: Introspection

Rasheed Daci n’est pas l’artiste qui s’installe dans les clichés stéréotypés de la chanson française et il le prouve avec l’album Introspection qui je l’espère va vous étonner, vous prendre au cœur et vous emmener faire le voyage que j’ai eu l’agréable surprise de faire au fil des accords.

Me réconciliant par la même occasion avec cette musique que personnellement j’avais “zappé”.

Car avouons-le, la chanson française d’aujourd’hui ne nous propose plus rien de nouveau et encore moins d’intéressant pour que l’on s’y attarde.

Introspection est une histoire, un poème, un hommage à une culture, une richesse émotionnelle que Rasheed Daci nous fait partager.

Artiste engagé, auteur, compositeur, interprète, multi-instrumentiste autodidacte, Rasheed s’inspire de son quotidien. Ce monde qu’il aime, il le décrit de façon à partager ses émotions avec les autres.

D’origine Kabyle, c’est à Roubaix en France qu’il passe sa jeunesse.

Ses premiers pas vers la chanson, il les fera grâce à sa grand-mère, s’inspirant de grands poètes qu’il découvre avec son professeur de Français.

Educateur spécialisé auprès des jeunes en situation marginale, sa musique est une manière de dénoncer les maux par les mots, de les chanter à la juste mesure.

rasheed-daci

C’est en 2006 qu’il part s’installer à Paris pour concrétiser et faire évoluer ses projets. Il multiplie les scènes seul ou entouré de musiciens. Il se constitue un public fidèle et se forge avec un répertoire aux influences diverses. Passant par le folk, le tango au swing manouche, il s’entoure d’instruments riches et diversifiés comme le piano, le violoncelle, le violon, l’accordéon, la basse et la batterie. Il porte fièrement sa culture orientale dont il ponctue avec brio chacune de ses chansons.

L’album, Introspection est composé de 13 titres, dont la majorité chantés en français.

Rasheed Daci et sa guitare savent harmoniser la musique. Et c’est ça qu’il manque cruellement à la musique Française d’aujourd’hui, ce « plus » qui crée la différence.

C’est pour ça qu’on aime l’album, dont le titre phare A toutes les femmes offre un hommage émouvant. L’homme et son instrument, ou plutôt l’instrument et l’homme, qui a dompté les accords de sa guitare et c’est son cœur qui chante l’amour, le respect et l’attachement, en toute humilité. Une voix en parfaite fusion avec les émotions offertes.

Au fur et à mesure de l’album Introspection nous sommes plongé dans un voyage qui ne laisse pas

indifférent, qui vous touche en plein cœur avec les titres comme Personne n’entend. Une belle reprise s’offrant par la même occasion un duo choc avec l’artiste Valérie Lagrange (Faut plus me la faire, Si ma chanson pouvait, Fleuve Congo…) ou encore avec Où va le monde, Liberté, Egalité, Fraternité Où Rasheed offre comme une bonne claque qui nous souffle tout bas “Hé regardes tout ça! C’est aussi chez toi!”.

Accompagné par Grégory Privat (Ki koté) pianiste de Jazz et compositeur Martiniquais, dont la fusion,

parfaite de ce duo, donne naissance à Regarde-toi. Une prise de conscience que l’autre est aussi important que nous-même, qu’un simple geste, un simple mot peut tout changer.

Rasheed Daci album Introspection

Introspection, c’est un album, mais pas n’importe lequel. C’est le voyage que l’on doit de se faire, car il nous plonge au centre de nous-même. C’est une prise de conscience, c’est un partage, c’est un respect c’est l’amour compté et c’est ce que nous offre parfaitement Rasheed Daci, un artiste qui se doit d’être reconnu.

Disponible le 29 Septembre, l’album Introspection saura vous bouleverser comme il m’a réconcilié

avec la chanson Française, celle qui offre une histoire, une harmonie qu’on oublie pas.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.