L’homme du peuple d’Andrzej Wajda

walesa l homme du peuple affiche

L’homme du peuple

d’Andrzej Wajda

Biopic, Drame

Avec Robert Wieckiewicz, Agnieszka Grochowska, Iwona Bielska, Zbigniew Zamachowski, Maria Rosaria Omaggio

Sorti le 19 novembre 2014

« Serait-ce un signe de paix ou bien le V de violence ? ». À cette question finalement pas si évidente que nous pose Stromae, L’homme du peuple pourrait avancer une partie de la réponse, lui qui met en scène les événements liés à la fédération syndicale polonaise Solidarność qui utilisa ce signe comme un symbole de lutte contre le communisme et le pouvoir en place. Autre élément de réponse susceptible d’intéresser notre chanteur national, ce regroupement à l’origine de nombreux bouleversements tant à l’échelle des travailleurs polonais qu’à l’échelle internationale fut mené par celui qui reçut le prix Nobel de la paix en 1983 et qui est justement le personnage principal de cette nouvelle réalisation d’Andrzej Wajda.

Leich Walesa : tel est donc le nom de cette personnalité historique qui, si elle n’évoque pas grand-chose à notre génération, a pourtant bouleversé le destin de la Pologne en refusant pacifiquement les conditions de vie et de travail drastiques imposées par l’URSS, permettant ainsi l’affranchissement de son pays par rapport à la puissance soviétique…

À l’aide d’images d’archives adroitement insérées, ce film donne un aperçu d’un contexte social et politique pour le moins tendu. On remarquera d’ailleurs à ce propos la relative concomitance de sa réalisation avec la guerre éclair de 2008 en Géorgie où la Russie, si elle refuse d’être confondue avec l’ancienne URSS, fit montre d’une volonté de contrôle et d’expansionnisme rappelant les événements polonais tout en anticipant le récent conflit ukrainien.

Si cette tranche d’histoire ne manque donc pas d’intérêt par les liens qu’elle met en avant avec l’actualité et parce qu’elle marque un véritable tournant dans l’affranchissement de la Pologne, L’homme du peuple dépasse le cadre historique en dépeignant un homme qui ne correspond pas vraiment à l’image que l’on se fait d’un prix Nobel. Électricien de formation, Walesa se détache ainsi des intellectuels par un esprit pratique efficace tandis qu’il avoue être intérieurement en proie à une colère qui sert paradoxalement de moteur à la progression de ses luttes pacifiques… Dans ce portrait, la sphère privée n’est pas non plus oubliée et l’on sent les tensions que ne peuvent que faire surgir une vie publique aussi chargée…

En fin de compte et au-delà d’une simple relation des faits, c’est donc une quasi biographie cinématographique qu’Andrzej Wajda réalise autour d’une personnalité éminente que l’on (ré)découvre, intrigués, sans jamais avoir la pesante impression d’étudier l’Histoire…

Nassima Cherke
A propos Nassima Cherke 42 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.