Le béguinage de Bruxelles, un petit joyau de patrimoine à découvrir avant sa transformation

© Jonathan Ortegat - Erasmus House & Beguinage museums
© Jonathan Ortegat - Erasmus House & Beguinage museums

À la veille des journées du patrimoine de Bruxelles, le béguinage d’Anderlecht réouvre ses portes au public après une rénovation importante en prélude à l’ouverture d’un nouveau musée fin 2023. L’occasion de (re)découvrir ce petit havre de paix dissimulé dans un quartier de la ville très animé et urbanisé mais jusque-là assez peu touristique.

Le plus petit béguinage de Belgique

Situé à deux pas de la Maison d’Érasme et de la collégiale gothique des Saints-Pierre-et-Guidon, le béguinage d’Anderlecht constitue un lieu historique remarquable mais encore largement méconnu. Contrairement aux grands des béguinages des villes flamandes comme Bruges, Gand, Louvain ou Courtrai, il s’agit d’un petit béguinage rural qui, du XIIIe siècle à la fin du Moyen Âge, n’hébergea pas plus de huit béguines. Composé de deux ailes dont la plus ancienne conserve une structure à colombage alliant pans de bois et torchis, ce lieu qui se présente comme « le plus petit béguinage de Belgique » est organisé autour d’une petite cour-jardin pittoresque ornée d’un puits.

Jusqu’en 2021, le béguinage abritait un musée plutôt vieillot avec divers éléments de folklore en vitrine. Grâce au projet de réhabilitation lancé ces dernières années par la commune d’Anderlecht et la région bruxelloise, des travaux de rénovation rigoureux ont permis de faire de nouvelles découvertes. Celles-ci permettent de mieux comprendre l’évolution architecturale du bâtiment et d’envisager un nouvel arrangement de l’espace afin de proposer un nouvel espace muséal d’ici fin 2013.

© Jonathan Ortegat - Erasmus House & Beguinage museums
© Jonathan Ortegat – Erasmus House & Beguinage museums

Un projet muséal en construction

Encore en développement, le projet de nouveau musée se développe sur trois axes. Il permettra d’une part de découvrir l’histoire des béguines de Bruxelles, et notamment la façon dont celle-ci s’inscrit dans un contexte européen. Organisées en petites communautés laïques mais d’inspiration religieuse (les béguines étaient nommées par les chanoines), ces femmes souvent veuves ou célibataires vivaient en autonomie tout en se consacrant à des activités charitables. Cette spécificité et ses résonances contemporaines seront notamment explorées dans l’exposition permanente du futur musée. D’autre part, l’une des deux ailes sera consacrée à l’histoire locale et mettra en avant certains objets issus des collections de la ville d’Anderlecht. Un espace à l’étage, enfin, sera dédié à des expositions temporaires dont les thèmes seront autant que possible en lien avec l’exposition permanente du musée.

© Jonathan Ortegat - Erasmus House & Beguinage museums
© Jonathan Ortegat – Erasmus House & Beguinage museums

Les coulisses de la restauration

En attendant de découvrir ce nouveau lieu de culture, qui s’adressera principalement au grand public, notamment aux enfants, des visites guidées et diverses manifestations sont prévues jusque fin 2022 pour permettre aux curieux de découvrir les coulisses de la restauration. À l’occasion des journées du patrimoine à Bruxelles ce weekend (17-18 septembre 2022), des visites guidées gratuites sont organisées pour mettre en avant le processus de restauration préalable à l’ouverture du musée. Les visites seront par ailleurs agrémentées de performances par les artistes Coraline Guilbeau et Jivan van der Ende, conçues spécialement pour mettre en avant le lieu, son histoire et son architecture. En outre, dimanche après-midi, la violoniste Clara Levy donnera un concert dans le cadre du projet d’Hildegarde Von Bingen et Pauline Oliveros « 13 visions ».

Infos pratiques

  • Où ? Béguinage, Rue du Chapelain 8, 1070 Anderlecht (Bruxelles).
  • Quand ? À découvrir le weekend de 17-18 septembre 2022 à l’occasion des journées du patrimoine. Jusque fin 2022, des visites seront par ailleurs possibles chaque premier dimanche du mois de 10h à 18h.
  • Combien ? 1,25 EUR au tarif plein. Gratuité possible dans certains cas (enfants, professeurs…).
A propos Soraya Belghazi 275 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine