Par le pouvoir des dessins animés, une passion, un métier

Scénario : Elsa Brants
Dessin : Elsa Brants
Éditeur : Kana
Sortie : 06 septembre 2019
Genre : Manga, autobiographie

Elsa Brants, autrice de manga, connue pour sa série Save Me Pythie, nous fait découvrir à travers son nouvel ouvrage Par le pouvoir des dessins animés, l’envers du décor et nous montre sa réalité en tant qu’autrice, ses sources d’inspiration ainsi que les joies et les contraintes de ce fabuleux métier. Une excellente idée donc de la part de Kana de publier ce récit, qui plongera ceux qui ont passé leur mercredi après-midi devant le Club Dorothée dans un grand bain de nostalgie.

Par le pouvoir des dessins animés se présente autant comme une autobiographie d’une autrice de manga que comme un manuel à l’attention de ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure, le tout, raconté avec bonne humeur et passion. Les anecdotes reprises dans ce recueil de 200 pages, même si elles reflètent parfois une réalité difficile, bénéficient toujours d’un traitement optimiste et d’une bonne dose d’humour.  Beaucoup feront sourire les lecteurs, d’autant plus que ceux-ci pourront s’identifier facilement à l’autrice. Qui en effet n’a pas rêvé de rejoindre l’équipage d’Albator ou de sauter par -dessus les toits des gratte-ciels et de lancer des cartes en métal comme Catseyes ? C’est donc à une véritable déclaration d’amour pour la pop culture japonaise auquel on assiste dans cet ouvrage.

Ouvrage d’utilité publique également, car il montre aussi l’envers du décor, les efforts et sacrifices consentis par les auteurs pour vivre de leur passion, les moments de joie lors des rencontres avec les fans, mais aussi les côtés moins agréables du métier, les moments d’incompréhension avec la famille ou le public… Le manga alterne donc entre souvenirs d’enfance, conseils pour les jeunes auteurs et plongée passionnée et un peu décalée dans la fosse aux lions du monde de l’édition et de la BD en général.

Par le pouvoir des dessins animés plaira donc au plus grand nombre, qu’il soit curieux par rapport au monde de la BD en général, fan de la pop culture et nostalgique des dessins animés japonais du Club Dorothée ou les deux à la fois. Un ouvrage à conseiller vivement donc.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 67 Articles
Journaliste du Suricate Magazine