Illusions, l’expo qui bouscule notre perception de la réalité

View of the show - Exposition Illusions, vous n'allez pas y croire ! © Cité Miroir
View of the show - Exposition Illusions, vous n'allez pas y croire ! © Cité Miroir

Affiche - Illusions, vous n'allez pas y croire ! - Cité Miroir

L’exposition Illusions, vous n’allez pas y croire ! est installée jusqu’au 31 mai 2021 à La Cité Miroir, espace d’expression culturelle en plein cœur de la Cité ardente. Créée par le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège, l’exposition temporelle s’articule autour d’expériences sensorielles visant à faire réfléchir le visiteur sur le fonctionnement du cerveau humain et les mécanismes qui influencent notre perception de la réalité et notre fonctionnement.

“Libres, ensemble”, le slogan du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège, rend compte du rêve d’une société plus juste, où chacun serait libre d’être qui il veut, de penser ou de croire ce qu’il souhaite et d’accepter ces différences dans le respect et la solidarité. Pour qu’une telle société existe, nous devons être conscients que nos idées sont en réalité le reflet du contexte historique, culturel et social de chacun, mais qu’elles dépendent également de la façon dont notre cerveau construit une réalité.

Notre cerveau nous joue des tours

L’expression “Les apparences sont trompeuses” n’aura jamais été aussi bien illustrée que par l’exposition Illusions, qui plonge le visiteur dans un monde de sensations troublées aux vérités multiples et subjectives. Articulée autour d’une multitude d’expériences ludiques liées aux sens, l’exposition invite le visiteur à questionner le fonctionnement de son cerveau et à prendre conscience des limitations de celui-ci.

Le cerveau est constamment à la recherche de sens, quitte à en faire parfois un peu trop ! Face aux illusions d’optique et mirages tactiles ou auditifs présentés au cours de la visite, il amplifie les contrastes de couleurs et de contours, il modifie les perspectives et les mouvements en fonction de ce qu’il connaît afin de donner un sens à ce qu’il voit. Notre cerveau, aussi intelligent soit-il, peut être facilement trompé par certaines situations et contextes illusoires.

En amenant le visiteur à porter une réflexion sur sa vision, parfois trompeuse, de la réalité, l’exposition souhaite l’encourager à douter (raisonnablement) de ses croyances, perceptions et impressions dans le but de s’ouvrir à d’autres possibilités et de ne pas s’enfermer dans des aprioris. C’est une réflexion qui a d’autant plus de sens dans un monde où les préjugés, les fake news et la surinformation occupent une place importante, ce phénomène cérébral n’étant pas limité à la perception sensorielle, mais pouvant également toucher notre raisonnement au sens large et se répercuter dans nos idées.

Quelques illusions de plus près

L’exposition, installée dans les anciens bassins de la Sauvenière, est divisée en quatre sections dans lesquelles le visiteur fait face à des expériences illusoires tactiles, auditives, visuelles et cognitives.

Le mur des matériaux invite le visiteur à toucher différentes matières et à déterminer laquelle est la plus chaude et la plus froide. Si au toucher une différence de température évidente se fait ressentir, le thermomètre mis à disposition prouve qu’en réalité toutes les plaques ont la même température.

Les mirages auditifs démontrent au participant que ses oreilles peuvent également se faire berner. Grâce à une borne digitale interactive, le visiteur est libre de choisir entre plusieurs expériences auditives. Voyez par exemple comment les paroles de chansons en anglais sont remplacées à l’écoute par des phrases en français écrites sur l’écran.

Ma femme et ma belle-mère est une œuvre du caricaturiste américain William Ely Hill, publiée dans un magazine humoristique en 1915. Il y mentionnait la légende “Elles sont toutes les deux sur cette image – Trouvez-les”.

© Cité Miroir
© Cité Miroir

La chambre d’Ames est une illusion d’optique construite en 1946 par l’ophtalmologiste américain Adelbert Ames Jr. Depuis un point de vue fixe de face, la pièce apparait cubique alors qu’en réalité elle est trapézoïdale. Le résultat de cette illusion est qu’une personne debout dans un coin apparait gigantesque alors qu’elle semblera minuscule dans l’autre. Cette technique est notamment utilisée dans le cinéma.

Le visiteur pourra vivre une multitude d’autres expériences illusoires au fil du parcours, notamment grâce aux écrans et bornes digitales. Chacun y passe le temps qu’il souhaite et teste les expériences qu’il veut. Les expériences sont ludiques et interactives, rendant l’exposition particulièrement agréable et amusante pour les enfants.

© Cité Miroir
© Cité Miroir

Une collaboration scientifique

L’exposition Illusions est parrainée par Albert Moukheiber, docteur en neurosciences cognitives et psychologue clinicien. Il est l’auteur du livre Votre cerveau vous joue des tours (2019) et un des fondateurs de Chiasma, une structure basée sur le raisonnement critique, la flexibilité mentale et la façon dont les opinions se forment et impactent nos choix. Le neuroscientifique partage son savoir tout au long de l’exposition à travers des vidéos explicatives.

Dans le cadre de l’exposition, le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège organise à La Cité Miroir plusieurs activités autour de la thématique. Albert Moukheiber est intervenu lors d’une conférence virtuelle au début du mois de mars, une rencontre qui est disponible en intégralité sur Youtube. Un affaire du XIXème siècle, un spectacle du mentaliste Clément Freze, invitera les spectateurs dans un monde d’illusion et d’hypnose pour repousser les limites du cerveau humain. Le spectacle a cependant été reporté à une date indéterminée en raison des règles sanitaires. Enfin, les deux spécialistes, accompagnés du youtubeur Mr. Sam, se réuniront le 20 avril lors d’une rencontre-débat en visioconférence. Retrouvez toutes les informations quant à ces évènements sur le site de la Cité Miroir.

Infos pratiques

  • Où ? Cité Miroir, Place Xavier Neujean 22, 4000 Liège.
  • Quand ? Du 27 février au 31 mai 2021, du lundi au vendredi de 9h à 18h et le week-end de 10h à 18h (dernière entrée à 16h30). Fermé les jours fériés.
  • Qui ? Tout public dès 7 ans. Attention : la visite est déconseillée aux personnes épileptiques.
  • Combien ? 7 EUR au tarif plein. Plusieurs tarifs réduits disponibles sur le site. Réservation obligatoire sur le site, par email ou par téléphone (+32 4 230 70 50).

A propos Justine Aerts 3 Articles
Journaliste