Art Public Liège, une autre façon de vivre la ville

Art Public Liège

C’est dans cette période étrange pendant laquelle la culture tente de reprendre son souffle que la cité ardente présente la quatrième édition d’Art Public Liège. Cette initiative portée par la Commission des Arts de Wallonie, la Ville et la Province de Liège, a lieu tous les deux ans. Pour l’édition 2020, les organisateurs n’ont donné aucune directive pour le thème. Chacun des artistes participants s’approprie l’espace public et le valorise tout en tenant compte des contraintes inhérentes au lieu.

"Plus Près", une oeuvre d'Adrien Tirtiaux
Plus Près, une oeuvre d’Adrien Tirtiaux

Une invitation à la flânerie

Dans un premier temps, les artistes ont été invités à parcourir les différents lieux d’installations et ont eu la liberté de choisir eux-même l’endroit pour présenter leur œuvre, selon leurs affinités ou selon ce qu’ils voulaient exprimer ou mettre en exergue. Résultat : le parcours artistique d’Art Public Liège est intimiste et ludique. C’est une invitation à la flânerie, avertie ou non. Une invitation à s’imprégner de l’ambiance particulière des rues, mais aussi des parkings et autres interstices liégeois, là où le beau et l’inattendu se cachent.

Les artistes invités s’illustrent chacun dans des domaines et des techniques différentes : la peinture pour Adèle Renaud et son pigeon majestueux, la photographie pour Pol Pierart, ou encore le modelage et le travail de la céramique pour Eva Evrard et ses 50 visages épiant le badaud avec étonnement.

Un visage en porcelaine d'Eva Evrard
Un visage en porcelaine d’Eva Evrard

Une ville en mutation

Certaines oeuvres seront là le temps du parcours, d’autres sont destinées à être perennes. C’est notamment le cas de Liège Love City de Michael Dans représentant une main formant un coeur et Le Phylactère d’Emilio Lopez-Manchero. Ces sculptures vont vivre avec la ville. Nées de la volonté d’artistes, elles vont se changer en support libre pour les habitants, qui pourront y écrire ce qu’ils sont.

Liège Love City de Michael Dans
Liège Love City de Michael Dans

Au fil du parcours, la ville mute. Elle devient une sorte de caisse de résonnance. Elle résonne des multiples vies qui la parcourent, des pensées et aspirations de chaque passant et habitant, elle vibre et offre un écrin vivant aux 18 artistes.

Le parcours a une durée limitée. En ces temps incertains, avoir la possibilité d’embrasser la culture sans trop de contraintes est une aubaine. Art Public Liège est une jolie occasion de reprendre contact avec l’art sans chichis, dans la plus grande simplicté, et avec la liberté de se connecter directement aux œuvres, et donc aux artistes.

Infos pratiques

  • Quand ? du 1er août au 31 octobre 2020
  • Où ? Autour de la Cité Miroir au centre-ville de Liège
  • Combien ? Gratuit.
Elodie Kempenaer
A propos Elodie Kempenaer 104 Articles
Journaliste