Histoires extraordinaires et poèmes d’Edgar Poe

Histoires extraordinaires et poèmes

auteur : Edgar Allan Poe
Illustrateur : David Plunkert
édition : Textuel
sortie : septembre 2015
genre : nouvelles et poèmes

Tout le monde connait les Histoires extraordinaires d’Edgar Allan Poe dont une partie a été traduite par Baudelaire. Toujours construites sur le même modèle, c’est-à-dire une longue introduction, une lente mise en place d’une atmosphère obscure souvent morbide et malsaine suivi d’un dénouement de seulement quelques lignes qui nous propulsent dans l’horreur avec un brio incomparable. Si certaines nouvelles sont célèbres telles que Le chat noir, Le masque de la mort rouge ou Le cœur révélateur, il y en a beaucoup de moins connues et c’est un plaisir que de les découvrir.

La dernière partie, beaucoup plus mince, se compose d’un choix succinct des Poèmes de Poe parfois très longs comme Le corbeau ou encore Tamerlan, ode à ce grand guerrier turco-monghol du XIVe siècle. Les romantiques du XIXe siècle aimaient puiser leur inspiration teintée d’orientalisme dans ces guerriers obscurs responsable de milliers de morts pour asseoir leur pouvoir tout en étant pétri d’art et de culture. D’autres poèmes sont plus brefs mais tout aussi percutants rédigés en vers ou en prose.

Pour cette nouvelle réédition, les éditions Textuel ont mis les petits plats dans les grands en s’adjoignant les services de l’illustrateur et graphiste américain David Plunkert artiste reconnu et de nombreuses fois récompensé pour ses dessins très particuliers à la fois sombres et dérangeant mêlant différents collages aux traits assez primaires de ses figures. Un univers qui colle parfaitement à celui d’Edgar Allan Poe pour ce livre aux teintes brunâtres semblable à du vieux papier défraîchi.

Histoires extraordinaires et poèmes d’Edgar Poe est un très beau recueil pour remettre à l’honneur cet artiste étonnant à la fois romancier, nouvelliste, poète, critique littéraire ou encore dramaturge américain qui fut l’une des principales figures du Romantisme et qui donna ses lettres de noblesse à la nouvelle et dont les histoires préfigurent les genres du fantastique et de la science-fiction.

A propos Daphné Troniseck 251 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.