La Fille des cendres : Enfants des abysses

Fille des cendres

scénario : Hélène V.
dessin : Hélène V.
éditions : Le Lombard
sortie : 28 août 2015
genre : Franco-belge, fantastique

Depuis son enfance, Harriet Ashtray vit avec un secret qui la paralyse et la traumatise, elle a le pouvoir de s’enflammer et de mettre le feu lors de crises de colère incontrôlables. Alors que son marin de père la cloître avec son frère infirme chez une grand-mère tyrannique, elle retrouve Allistair, un ami d’enfance qui semble lui aussi posséder des pouvoirs surnaturels. Traquée à la fois par le dieu Cétos – un mystérieux dieu marin– et par une femme étrange qui veut la tuer, Harriet s’apprête à recevoir des révélations de son père sur sa condition.

Si l’on peut classer La fille des cendres dans la catégorie des œuvres d’heroïc-fantasy, elle s’en éloigne aussi par plusieurs aspects. D’abord par l’esthétique du dessin d’Hélène V., plus proche de l’illustration, dans les tons pastels, que du dessin très carré au trait linéaire qui accompagne généralement ce type de récit. Ensuite par sa manière d’ancrer son histoire dans un contexte historique reconnaissable mais modifié. En effet, Hélène V. crée une sorte d’uchronie, en donnant à l’univers dans lequel évoluent ses personnages des aspects tangibles de l’Angleterre du XIXème siècle. Des allusions sont même faites à des figures célèbres de l’époque – Schubert, qualifié de jeune pianiste, de Norique.

L’univers particulier qui en découle, fait de croyances ancestrales et de divinités marines, justifie à lui seul la lecture de ce premier tome. Hélène V. y installe en effet un monde à part entière, à la fois familier et fantastique, et pose les bases d’une mythologie propre à une saga en devenir. Si l’on s’intéresse vraiment au destin des personnages, souvent attachants, et que l’épisode se termine sur un « cliffhanger » qui ne peut qu’engager à lire la suite, c’est aussi par son rendu visuel, son dessin évanescent et ses couleurs chaudes que La fille des cendres attise notre curiosité.

Thibaut Grégoire
A propos Thibaut Grégoire 359 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.