Et si c’était toi, Jack au haricot magique

Extrait du livre pour enfants « Et si c’était toi, Jack au haricot magique » (Amaterra, 2023)

Couverture du livre pour enfants « Et si c’était toi, Jack au haricot magique » (Amaterra, 2023)

Titre : Et si c’était toi, Jack au haricot magique
Texte et dessin : Coralie Saudo et Camille Ferrari
Éditeur : Amaterra
Date de parution : 3 février 2023
Genre : Jeunesse, Livre illustré

Les « livres dont vous êtes le héros » restent un classique indémodable, alliant lecture et jeu pour le plus grand bonheur des enfants. Pour en profiter, il n’est pas forcément nécessaire de savoir déjà lire. Grâce à système d’onglets à images, la collection « Et si c’était toi » des éditions Amaterra permet aux enfants de découvrir les grands contes de la littérature enfantine de manière ludique et interactive dès la maternelle (3 à 5 ans).

Et si c’était toi, Jack au haricot magique est le dernier sorti de la collection. Il fait suite aux trois premiers numéros consacrés à Boucle d’or, aux trois petits cochons et au Petit Chaperon rouge. Inspiré par le célèbre conte populaire anglais, il met le petit lecteur – ou la petite lectrice – dans la peau de Jack, un jeune garçon chargé par sa maman de vendre une vache au marché. Quand un vieil homme lui propose d’échanger sa vache contre un haricot magique, le héros hésite : Se pourrait-il qu’il récolte un trésor grâce au haricot, faisant ainsi la fierté de sa maman ?

Les illustrations en grand format sur chaque double page sont très attractives pour les enfants grâce à leurs couleurs vives et à de nombreux petits détails amusants. À chaque page, l’enfant peut choisir entre deux options, l’une prudente et l’autre plus aventureuse. Grâce un système d’onglets avec des petits icônes correspondant à chaque option, l’enfant peut lui-même sélectionner la page suivante et découvrir le résultat de son choix. Au total, ce sont pas moins de 22 histoires possibles ! La lecture de chacune étant assez courte, elle permet aux adultes les plus patients de proposer un « bis » pour donner à l’enfant le plaisir d’une double histoire. Et bien sûr, qu’ils en aient lu une ou deux, les petits attendront avec impatience de découvrir l’issue de la prochaine lecture.

A propos Soraya Belghazi 402 Articles
Journaliste