Captain Fantastic, un (anti)héro pas comme les autres

captain-fantastic-poster

Captain Fantastic
de Matt Ross
Drame
Avec Viggo Mortensen, Frank Langella, George Mackay
Sorti le 12 octobre 2016

Ben vit avec sa femme et ses 6 enfants dans les forêts du Nord-Ouest des États-Unis, totalement isolé de la société, mais en père dévoué qui se consacre à l’enseignement académique et physique de ses enfants.

La mort de la femme de Ben force la famille à quitter leur petit paradis (quasi) autarcique. Les enfants doivent alors faire face à l’excitation et aux périls d’un monde qui ne leur est pas familier, tandis que Ben est obligé de réexaminer sa conception de parent et se lance un nouveau défi, celui de donner à sa famille une autre éducation…

Après avoir écumé le festival de Sundance et la Croisette de Cannes, Captain Fantastic se révèle (enfin) au grand public. Et c’est Matt Ross, un nom loin d’être inconnu devant la caméra (The Aviator, American Psycho, Volte/Face), qui prend les commandes de cette histoire hors du commun.

Touchant, empli de sensibilité et reposant sur des acteurs fabuleux, toutes générations confondues, Captain Fantastic ne prend que quelques minutes pour nous convaincre. Viggo Mortensen, en chef de file, incarne un père de famille sans tabou pour ses enfants… qui le lui rendent bien lors de dialogues incisifs !

Bien sûr, le film, au travers certaines scènes faussement naïves, pose une réflexion bien plus globale que celle de cette famille et nous met face à notre société de consommation et notre système éducatif traditionnel. Il n’est pas nécessaire de vous dire que ce n’est pas toujours beau à voir !

Captain Fantastic est un véritable bol d’air, saisissant de bon sens, et propose un cinéma aux antipodes de son titre non révélateur. Une véritable belle surprise dont les quelques défauts sont gommés par un Viggo Mortensen captivant et des dialogues ingénieux. A voir !

Quentin Geudens
A propos Quentin Geudens 95 Articles
Journaliste du Suricate Magazine