Après 3 ans d’absence, le 1er octobre, nuitblanche devient Art+People by nuitblanche

L’art épouse l’époque dans laquelle il s’inscrit. Il en écoute les besoins, les défis, les nécessités.

Nuit Blanche emprunte cette courbe du changement. L’événement toutes voiles dehors qui embrasait un quartier de Bruxelles jusqu’aux petites heures du matin avait une saveur particulière. Mais il laissait sur le coin des habitants, une intimité qu’on rêvait de tisser. Devant ce constat, il était juste de questionner nuitblanche. En 2022, nuitblanche pour qui et pourquoi ? « Nous avons rêvé un rendez-vous plus intime qui ferait la part belle au lien social. Un rendez-vous où les citoyen·ne·s de cette ville pourraient s’emparer du processus créatif, en être partie prenante. » explique Delphine Houba, l’Échevine de la Culture de la Ville de Bruxelles.

Sur ces bases de réflexion, nuitblanche devient Art+People by nuitblanche. Il garde la date et les services des compétences de la Ville mais se rapproche des gens. De tous les gens. Des féru·e·s de création artistique mais aussi des habitant·e·s. Il met en exergue des quartiers plus excentrés ou méconnus de Bruxelles-Ville. Il valorise le patrimoine immatériel d’une Capitale où se côtoient quelque 180 nationalités.

L’événement devient biennal pour laisser le temps aux créations de prendre corps, et aux habitant·e·s de s’approprier le projet.

Au sein de ce nouveau concept, on distingue la partie nuitblanche.lab de l’événement Art+People by nuitblanche qui se maintient traditionnellement le premier samedi d’octobre. Le Lab. est la partie explorative. Elle a débuté en amont et a permis d’asseoir les projets. Art+People by nuitblanche est le résultat de cette construction artistique participative.

Plus d’informations sur : https://nuitblanche.brussels/

A propos Loïc Smars 433 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine