Alice de l’autre côté du miroir d’après les personnages de Lewis Carroll

 Alice de l'autre côté du miroir 2

adaptation : Kari Sutherland
scénario : Linda Woolverton
édition: Hachette
sortie: mai 2016
genre: roman du film

Après son périple sur les océans du monde à bord du Wonder, navire dont elle est le capitaine, à la recherche des nouvelles routes commerciales, Alice rentre à Londres et découvre qu’Hamish, cherche à les ruiner sa mère et elle. Cherchant désespérément à fuir les hommes qui la poursuivent, elle traverse un miroir et se retrouve au pays des merveilles. Une nouvelle et périlleuse mission l’attend : le Chapelier est devenu tout à fait normal, rongé par la tristesse d’avoir perdu toute sa famille quelques années auparavant et il se meurt. Alice doit remonter le temps dans le but de changer l’histoire et sauver le Chapelier. Mais on ne peut changer l’histoire juste retenir les leçons du passé.

Alice de l’autre côté du miroir publié par les éditions Hachette est le roman du film du même nom encore en salle actuellement et qui fait suite à Alice au pays des merveilles sortie en 2010. Et produit par les studios Disney. Il ne s’agit donc pas de l’ouvrage écrit par Lewis Carroll qui fut publié pour la première fois en 1931 sous le titre La Traversée du miroir. Les histoires divergent de ce fait énormément. Seuls les personnages ont été récupérés.

Dans cet opus, on retrouve donc tous les personnages tous plus loufoques les uns que les autres et qui font la force de ce récit : les incontournables jumeaux Tweedledee et Tweedledum, la facétieux chat de Cheschire, le Lièvre de Mars toujours aussi toqué, Mirana la reine Blanche et Iracebeth, la reine Rouge plus maléfique et rongée par la haine que jamais, et une Alice très déterminée. Un nouveau personnage tout aussi farfelu fait son apparition : le Temps. Les jeux de mots le concernant sont d’ailleurs assez savoureux.

Comme il s’agit d’un livre écrit d’après un film et non le contraire, certaines descriptions se révèlent assez nébuleuses et ne permettent pas toujours de se faire une image mentale précise de ce qui se passe. Néanmoins, même s’il s’agit évidemment d’un produit dérivé faisant partie de la tactique commerciale de la toute puissante firme Disney, Alice de l’autre côté du miroir se lit d’une traite et est davantage destiné aux pré-ados le langage n’étant pas vraiment adapté aux plus jeunes, du moins s’ils veulent en comprendre toutes les subtilités.

Agrémenté de jolies illustrations, Alice de l’autre côté du miroir se laisse dévorer tout à son aise et permet d’une certaine manière de donner à nos ados bombardés de films, l’envie de lire…

 

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 248 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.