In Secret de Charlie Stratton

in secret dvd

In Secret

de Charlie Stratton

Thriller, Drame

Avec Elizabeth Olsen, Oscar Isaac, Tom Felton, Jessica Lange, Shirley Henderson

Sorti le 13 août en DVD/Blu-Ray

In Secret semblait être l’histoire d’amour impossible en costume classique et mielleuse, c’était sans compter le talent de Zola. Entre côté sombre et amour scandaleux, l’histoire descend aux enfers et n’a pas fini de nous surprendre.

Thérèse est une pauvre enfant dont la mère vient de mourir et dont le père ne veut s’occuper. Échouée chez sa tante qui élève seule son unique fils malade prunelle de ses yeux, cette mère de famille n’a pas le cœur de refuser cette tâche et prend donc la jeune Thérèse sous son toit. Cette dernière s’avérera être une compagne très utile pour le pauvre Camille sans cesse souffreteux. Boniche officieuse, Thérèse est continuellement quémandée à gauche et à droite, emprisonnée dans une bulle matrimoniale et familiale dont elle ne veut guère. Quotidien a priori grisé jusqu’à sa rencontre avec Laurent, peintre et ami d’enfance de Camille. Et là commencent les problèmes.

L’histoire pourrait s’arrêter là et glisser lentement vers une fin maintes fois croisée dans le film noir d’amour tragique en costume. Toutefois, le récit se complexifie et offre des retournements de situation qui rendent l’histoire plus intéressante qu’elle n’y paraissait au début. De drame en crise d’angoisse et de jalousie, l’ambiance y devient  psychologique et teinte le film d’une couleur noire et d’une atmosphère pesante.

Les scènes se déroulent principalement à l’intérieur et plongent le film dans une pénombre propice à l’évolution tragique de l’histoire. Cette lumière grisonnante devient de plus en plus étouffante et crée un malaise grandissant chez le spectateur, à mesure que les personnages évoluent dans leur propre trépas. La force d’interprétation d’Elisabeth Olsen (Thérèse) et d’Oscar Isaac (Laurent), luttant et succombant à leur démon, mérite d’être remarquée.

Un film qui cache bien son jeu pendant les 39 premières minutes, pour se révéler noir, puissant et dramatique dans tout son dénouement.

Déborah Lo Mauro
A propos Déborah Lo Mauro 221 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.