[Avignon OFF 2016] Frédéric Fromet, ça « fromet » en trio, au théâtre Au coin de la lune

frederic fromet

 Tous les jours du 7 au 31 juillet 2016 à 20h25 au Théâtre Au coin de la lune
Crédit photo : Radio France – Christophe Abramowitz

Le festival d’Avignon, ce ne sont pas que des pièces de théâtre, il n’y a pas que du Molière ou du Shakespeare, il y a d’autres styles artistiques. On peut retrouver de la danse, du mime, des marionnettes, des musiciens et des chanteurs. Frédéric Fromet et ses deux amis (François Marnier au piano et à l’accordéon et Rémy Chatton à la basse) proposent des chansons humoristiques un peu spéciales.

Lors des attentats de Charlie Hebdo, vous avez sûrement dû entendre la chanson Coulibaly Coulibalot qui dénonçait la stupidité des terroristes cachés dans un Super-Casher. On peut également retrouver ce charmant humoriste à la voix fluette tous les vendredis à 17h55 sur France Inter.

Son répertoire est assez varié puisqu’il se moque de tout. En effet, tout est prétexte à la critique. Que ce soit la passion de la course, les bobos ou la technologie qui envahit nos quotidiens. Il aime aussi beaucoup critiquer la politique pour notre plus grand plaisir. D’ailleurs la chanson La cousine toute équipée m’a beaucoup plu et je regrette qu’elle ne soit pas sur son album. Celle-ci blâmait Christine Boutin et rappelait qu’elle était tout de même mariée à son cousin. « C’est une cousine tout équipée, c’est son cousin qui l’a montée… » nous dit-il avant d’enchainer une kyrielle de jeux de mots avec le mot cuisine.

Est-ce un spectacle enfants admis ? Même si les mélodies sont très appréciables malgré qu’il parle de politique, il y a des paroles qu’il vaut mieux éviter d’approcher des oreilles des pauvres mioches. Comme lorsqu’il raconte sa mésaventure pornographique en ayant découvert que sa mère vendait son corps sur Internet.

Durant le spectacle, Fromet parle beaucoup avec le public et tout est prétexte à la chanson suivante. Vous êtes parisiens ? Critiquons la campagne ! Vous êtes provinciaux ? Critiquons la capitale ! Vous êtes jeunes ou vieux ? Essayons d’imiter NTM ! Et bien entendu, un petit morceau sur Avignon et ses mauvais côtés.

Son écriture est très belle, même si simpliste à certains moments. Mais cet artiste guitariste a bluffé son public lorsqu’il a commencé une chanson sur la cédille en l’omettant expressément. Le récit d’amour de Francois et Francoise dont nous n’étions pas décus.

frederic fromet ca fromet

Concernant son album, sorti le 6 novembre 2015, il a été orchestré par les Ogres de Barback. On retrouve une bonne partie des chansons du spectacle, avec quelques surprises sympathiques. Et si vous avez peur d’avoir les mélodies en tête toute la journée, ne l’écoutez surtout pas le matin en allant travailler. « Allô, maman, bobo. Maman, je suis bobo… ».

Et en bonus :

 

Christophe Mitrugno
A propos Christophe Mitrugno 19 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.