Webtoon factory: une vision européenne du webtoon

Après avoir parlé des webtoons de la plateforme coréenne Naver dans un précédent article, nous allons nous intéresser aujourd’hui à la réponse belge à ce nouveau mode d’expression en analysant deux publications de la plateforme Webtoon Factory, émanation des éditions Dupuis.

Chroniques brutales

Vous aimez l’aventure et les bons jeux de mots, un humour au second degré subtil qui accompagne le héros tout au long de sa quête ? Antoine « Pins » Piers, auteur, dessinateur, illustrateur et développeur de jeu a trouvé grâce à Chroniques brutales le juste équilibre entre ses différents éléments.

Dans un monde ravagé par une épidémie, Batraz, un barbare désœuvré, part à la recherche d’un remède contre le rhume. En tout cas, c’est sa mission officielle. Car officieusement, il est en quête de gloire et d’une bonne bataille. Heureusement pour lui, à Olympique, certaines tribus ayant mal interprétés l’histoire ancienne sont prêtes à lui offrir tout cela.

Chroniques brutales se démarque des autres séries par la qualité de son dessin. Si l’usage veut que le lecteur fasse défiler l’aventure à toute allure, il sera tenté de ralentir le rythme face à des illustrations qui ressemblent à des peintures à l’aquarelle. Pins mêle habillement des décors tout droit sorti d’un tableau avec des personnages qui semblent être incrusté dans ceux-ci, pour un résultat visuellement magnifique.

Au niveau du scénario, Chroniques brutales choisit l’option de l’humour au second degré. Au fil des cases, Pins égratigne la société actuelle et ses mœurs étranges, comme si la décadence avait déjà eu lieu bien avant l’apparition d’une quelconque épidémie.

Chroniques brutales est donc une excellente surprise pour ceux qui cherchent à s’évader par le rire et réfléchir au caractère absurde de certaines de nos pratiques actuelles.

La vie en gris

Dans La vie en gris, l’autrice italienne Kotopopi nous décrit ses premiers pas à Paris en 2007. C’est donc à une tranche de vie que le public a droit avec cet ouvrage plein d’humour, d’espoir mais aussi de déconvenues. En effet, arriver sans travail et sans connaître la langue dans la ville lumière, n’est-ce pas s’exposer à quelques revers de fortune ?

Lire La vie en gris, c’est en premier lieu s’immiscer dans le quotidien de l’autrice, avec ses joies et ses peines. Mais le thème de l’intégration étant universel, chacun se sentira concerné par les aventures de cette jeune italienne à Paris, un peu insouciante mais pleine de bonne volonté. Le lecteur rira souvent (jaune) et s’offusquera encore plus souvent face aux pratiques malhonnêtes des propriétaires véreux et au manque de réaction de l’état face à ceux-ci. Une tranche de vie donc, d’une jeune femme remplie de rêves mais qui est vite ramenée à la réalité par un système absurde et injuste, que plus personne n’ose combattre tellement il est ancré dans les mentalités.

Au final, le lecteur appréciera la justesse du ton et le fait de pouvoir s’identifier facilement à la narratrice de ce récit qui mérite toute son attention.

Que ce soit au travers d’une aventure épique ou des tracas de la vie quotidienne, il y a plusieurs manières de plonger dans les webtoons de chez Webtoon Factory. C’est en tout cas une plateforme à conseiller pour ceux et celles qui veulent s’initier aux webtoons tout en gardant une touche plus européenne au niveau du style et du fond.

Pour les lecteurs et lectrices intéressés, il est à noter que les premiers épisodes des différentes séries sont gratuits, et que l’abonnement annuel se monte à 35,99€ avec actuellement un mois gratuit.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 125 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine