Alep, une exposition à travers 5 000 ans d’histoire

Photo de l'expo Alep, Villa Empain, 2020

Ce 17 septembre, la fondation Boghossian présente enfin son exposition dédiée à Alep, la cité millénaire. La Syrie a subi des pertes énormes depuis le début de la guerre civile en 2012. Le paysage a été sévèrement défiguré. Entre pertes humaines et destruction du patrimoine, c’est un pays à réconstruire que la fondation met à l’honneur à travers cette exposition numérique à la Villa Empain.

Un projet scientifique

Le projet ICONEM a été en partie initié par Yves Ubelmann, architecte de formation ayant travaillé longtemps en Syrie, notamment à Palmyre. ICONEM est né d’un constat et d’un besoin de terrain, à savoir qu’il est difficile de répertorier les édifices historiques endommagés. D’une part, parce qu’il y a un manque de moyens techniques. D’autre part, parce que la vie reprend très vite ses droits et que la population tend à nettoyer les lieux avec célérité.

Il s’agit donc d’intervenir rapidement. Quelques jours après les dégâts, l’objectif est de mettre au point un processus technique qui permette le relevé et le traitement des données numériques. Ainsi, c’est en combinant la prise de vue par drones avec appareils photos à haute résolution et la création d’algorithmes de reconstruction que l’équipe d’ICONEM parvient à rendre possible ce travail qui peut s’apparenter à une “archéologie moderne, une archéologie du monde contemporain”.

Photo de l'expo Alep, Villa Empain, 2020

En plus d’être un travail de mémoire, cette initiative est destinée à être une base de données-ressources pour les professionnels locaux du patrimoine.

Une expérience virtuelle immersive

L’exposition Alep : Voyage au cœur de 5 000 ans d’histoire est numérique et immersive. Le visiteur se trouve d’abord face à une maquette de la ville. À l’aide d’une tablette ou de son propre téléphone, il peut parcourir la ville en 3D et visualiser un aperçu des sept lieux présentés.Dans les deux autres salles, quatre vidéos projettent simultanément le travail de relevé et les résultats du traitement des données. Impressionnantes, elles invitent le visiteur à se projeter dans une ville délabrée qui se reconstruit sous ses yeux.

Photo de l'expo Alep, Villa Empain, 2020

Au final, l’exposition Alep mêle prouesses technologiques et émotions en traitant avec justesse et délicatesse un passé triste, un présent abimé et un futur prometteur. La démarche est à la fois artistique, mémorielle et technologique. Une exposition concentrée, riche, impressionnante et touchante.

Infos pratiques

  • Où ? Fondation Boghossian – Villa Empain, Avenue Franklin Roosevelt 67, 1050 Bruxelles.
  • Quand ? Du 17 septembre 2020 au 31 janvier 2021, du mardi au dimanche de 11h à 18h.
  • Combien ? 10 EUR au tarif plein. Plusieurs tarifs réduits disponibles.
A propos Elodie Kempenaer 107 Articles
Journaliste