Sky Studios Elstree, un complexe amené à (re)devenir le “Hollywood britannique”

Quel est le point commun entre Le Saint, Le Prisonnier, Chapeau Melon et Bottes de Cuir, la saga Indiana Jones et L’Empire du soleil ? Pas grand chose, si ce n’est d’avoir été tournés dans les studios d’Elstree, au nord de Londres.

Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, Elstree demeure le lieu de référence du cinéma britannique. Là où se sont écrites les plus belles heures du septième art outre-Manche. Pourtant, depuis une dizaine d’années, l’endroit ne répondait plus vraiment aux normes actuelles et bon nombre d’experts s’accordaient sur le fait qu’il fallait que les studios se modernisent pour continuer d’exister face à ses concurrents, comme les studios Pinewood -berceau du célèbre agent 007 – dont le récent partenariat avec Disney lui promet un bel avenir.

Les voeux des habitants de la région ont finalement été entendus puisque le diffuseur britannique Sky et sa maison-mère américaine Comcast ont obtenu hier soir le feu vert de la municipalité pour construire le futur Sky Studios Elstree, un complexe flambant neuf destiné à faire d’Elstree le “Hollywood britannique” qu’il était autrefois. D’ici cinq ans, treize hectares  (soit la superficie du Parc de Bruxelles ou Parc royal) seront donc destinés à la production cinématographique et audiovisuelle. Exploité en partenariat avec NBC Universal, le studio comprendra neuf bâtiments, douze plateaux de tournage, un atelier de production de décors, des installations de post-production numérique, une salle de cinéma, des bureaux et des parkings. Le tout dans un respect total de l’environnement, ce qui en fera le studio le plus “durable” au monde.

De quoi attirer les producteurs et réalisateurs du monde entier et fournir du travail aux populations locales. En effet, cela créera 1532 emplois permanents pour une retombée économique estimée à 902 millions de dollars par année. Une lueur d’espoir en ces temps de pandémie et de Brexit pour le Royaume-Uni.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 863 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.