La fondation Boghossian présente la Limited Edition Art Fair, salon du multiple et de l’image imprimée

Noa Giniger, The Sorrow the Joy Brings (détail), 2020. Limited Edition Art Fair.
Noa Giniger, The Sorrow the Joy Brings (détail), 2020. Limited Edition Art Fair.

Affiche de la Limited Edition Art Fair 2020

Le temps d’un weekend, la Fondation Boghossian met à l’honneur l’image imprimée et le multiple dans le cadre de la Limited Edition Art Fair. En invitant plusieurs galeries belges et françaises présentant des artistes nationaux ou internationaux ainsi que quelques artistes résidents, l’événement offre une sélection variée de l’impression contemporaine.

Qu’ils soient multiples en sérigraphie, impression offset ou gravure ou en exemplaire unique en illustration ou en photographie, les œuvres exposées sont tirées en séries limitées. Le choix de créer un œuvre en plusieurs exemplaires lui permet une diffusion à un plus large public et une appropriation de la part du spectateur est plus aisée.

Présentée au rez-de-chaussée et au premier étage de la villa, l’exposition propose au spectateur le travail d’artistes représentés par des galeries ou institutions artistiques tels que Baronian Xippas, artlead, Irène Laub, JAP et MOREPublishers à Bruxelles, FIFTY ONE à Anvers, le Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée à La Louvière pour les galeries belges.

À cette sélection s’ajoutent les établissement parisiens WE DO NOT WORK ALONE et Bernard Jordan, Lendroit éditions et l’Atelier du Bourg à Rennes et le Musée du dessin et de l’estampe originale à Gravelines. Tous ces établissements proposent une sélection d’artistes ayant régulièrement recours à l’impression dans leur procédé technique créatif.

Marco Godinho, Forever Immigrant, 2017. Carte postale et badge.
Marco Godinho, Forever Immigrant, 2017. Carte postale et badge.

Les artistes en résidence

L’événement offre par la même occasion une rétrospective des artistes ayant séjourné en résidence à la villa ces dernières années. Décaméron, 6ème journée de Bruno Hellenbosch, artiste belge et ancien résident de la Fondation Boghossian, est la première oeuvre que l’on voit en entrant dans le salon. Composée de dix panneaux, l’impression est une interprétation libre et contemporaine de l’oeuvre littéraire du même nom, écrite par Boccace et composée d’histoires et de fables racontées en dix jours. Bruno Hellenbosch à crée une composition par jour de récit pour générer une œuvre totale de 35 mètres de long en plus de quatre ans.

Résidente de la Fondation Boghossian en 2019, Nelly Maurel est une artiste pluridisciplinaire entre art plastique, écriture et musique. Elle propose une série de gravures humoristique et poétique sur savon intitulés Tableaux pour salle de bains ainsi que ses essais, quelques dessins et impressions.

Exposé dans la même pièce, l’auteur de le l’impression choisi pour l’affiche de l’événement Thomas Perino est illustrateur et graveur sur bois. Il expose une série de gravure en noir et blanc à l’esthétisme simple et élégant, ainsi qu’un livre et quelques visuels sur le thème d’Alice au pays des merveilles.

Thomas Perino, Les Heures de Grace, A Perte de vue, 2006. Gravure sur bois.
Thomas Perino, Les Heures de Grace, A Perte de vue, 2006. Gravure sur bois.

La Limited Edition Art Fair qui prend place le temps d’un week end dans la Villa Empain est en adéquation avec la beauté du lieu, les impressions sont de styles et techniques variées, parfois humoristiques, souvent élégantes et touchantes. Une initiation à l’art de la gravure sera également mise à la disposition des visiteurs adultes le samedi à 15h et enfants le dimanche à 15h.

Infos pratiques

  • Où ? Villa Empain, Avenue Franklin Roosevelt, 67, 1050 Bruxelles
  • Quand ?  Les 14, 15 et 16 février 2020, de 10h à 20h.
  • Combien ? 5 EUR. Différents tarifs réduits possibles.
Anaïs Staelens
A propos Anaïs Staelens 24 Articles
Journaliste du Suricate Magazine