Les bonnes de l’Infini Théâtre au Studio Thor du 14 au 25 mars [+ Concours]

Le Suricate Magazine et l’Infini Théâtre vous offrent 5×2 places pour assister à la représentation du 16 mars à 20h30.

Le concours est valable jusqu’au 6 mars !

Pour remporter ces places, aimez la page du Suricate Magazine (si ce n’est pas encore fait) et envoyez vos coordonnées à theatre@lesuricate.org.


ENTRE LES BONNES ET LE BALCON, IL Y A GENET.
ENTRE GENET ET NOUS, IL Y A LE THÉÂTRE.
ENTRE LE THÉÂTRE ET NOUS, IL Y A LE MONDE.

Claire (Alexia Depicker) et Solange (Laure Voglaire), les deux bonnes sont impudiques comme l’est l’écriture de Genet. Madame (Tineke Van Ingelgem) devient une exubérante diva par l’entremise d’une splendide interprète soprano…

LA FABLE

Madame sortie, les bonnes « dansent » ! L’une se dresse dans des parures de star, l’autre se replie dans une pauvre robe de service. Lorsque Madame revient, les deux sœurs ont décidé de lui administrer la tisane définitive, celle qu’on ne boit qu’une seule fois. Coup de théâtre et c’est incroyable : Madame doit rejoindre Monsieur, sorti de prison et qui l’attend au Bilboquet. Elle ne boira pas ! Ainsi, dolente et singeant Madame, Claire intime l’ordre à son ainée, Solange, de lui donner à boire le mortel tilleul.

Ce texte percutant permet d’avouer le jeu, on ne fait surtout pas comme si c’était vrai ! Les signes d’une représentation prise au pied de la lettre soulèvent des préoccupations actuelles, des contenus interpellants. Les sœurs sont complémentaires, mais alternées dans leur relation. La dominée devient parfois dominante. En concurrence perpétuelle, elles s’humilient l’une l’autre, se dénoncent, se trahissent, s’adorent et se haïssent. À deux, elles forment les tendances extrêmes de l’imprévisible Genet. Le criminel et le saint osent alterner sans honte le morbide et la naïveté, la boutade et la jouissance, le désuet et le sacré, l’universel et l’anecdote.

Line Adam compose la musique originale de cette création « sur mesures ». La musique agit sur la représentation avec autorité et donne la cadence. Le mélange de genres affectionné par l’œuvre est exacerbé par nos effets musicaux.

Un fantasme travesti qui nourrit l’être profond. Une mise en scène qui creuse l’impudeur théâtrale et l’extraversion la plus intérieure.

Distribution :

Interprètes : Alexia Depicker, Laure Voglaire, Tineke Van Ingelgem
Mise en jeu et concept : Dominique Serron
Assistanat mise en scène : Florence Guillaume et Camille Léonard
Musique : Line Adam
Scénographie : Manon Meskens
Costumes : Christine Mobers

Dates :

Centre culturel L’écrin à Eghezée : 7 mars 2023
Centre culturel d’Amay : 10 et 11 mars 2023
Studio Thor à Bruxelles : 14 au 25 mars 2023
Centre culturel de Mouscron : 20 mars 2023
Palais des Beaux-Arts de Charleroi : 5 et 6 avril 2023
W:HALLL : 21 avril 2023

Plus d’informations sur : https://infinitheatre.be/

A propos Loïc Smars 486 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine