La voie du tablier ou comment se reconvertir en homme au foyer?

Scénario : Oono Kousuke
Dessin : Oono Kousuke
Editeur : Kana
Sortie : 05 juillet 2019
Genre : Manga, Seinen

La voie du tablier est une nouvelle série réalisée par Oono Kousuke et parue chez Kana en juillet 2019. C’est une parodie réussie, mélangeant habillement une esthétique et des thèmes propres aux yakuzas avec des scènes de la vie quotidienne.

Tatsu semble être l’homme au foyer idéal : il prépare avec amour les bentos de sa femme chaque matin, n’oublie jamais son anniversaire  et aide les familles du voisinage. Le seul souci est que le surnom de Tatsu dans une vie pas si lointaine était Tatsu l’immortel. Peut-on se ranger après une vie de yakusa ? C’est ce que les lecteurs vont découvrir dans cet hilarant manga.

L’idée de génie du scénariste est de placer une figure emblématique, un ancien yakusa, dans un univers qui lui est a priori totalement étranger. De cet antagonisme entre la violence habituelle sévissant dans le milieu criminel et le caractère inoffensif d’un homme au foyer nait l’humour présent tout au long de l’album. C’est donc un comique de situation et très souvent absurde qui jaillit de cette rencontre des extrêmes. Cette idée de départ est excellente et se décline tout au long de l’album, chaque chapitre présentant une nouvelle situation de la vie quotidienne à laquelle Tatsu se trouve confronté. Bien entendu, il les résoudra de la seule manière qu’il connaisse, à savoir en utilisant la voie du yakusa.

A noter également que le style de l’auteur ainsi que sa mise en scène dynamique accentuent encore le côté décalé de certaines scènes.

Au final, La voie du tablier est une réussite et fera rire un grand nombre de lecteurs. La seule crainte que l’on puisse avoir est que l’auteur se cantonne à ce comique de situation tout en n’élargissant pas son propos, ce qui pourrait à la longue devenir lassant. A confirmer donc lors de la parution des prochains tomes, mais pour l’instant le lecteur aurait tort de ne pas succomber aux aventures de Tatsu l’immortel.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 67 Articles
Journaliste du Suricate Magazine