{IN MUTE} : Gea

Une fois de plus, c’est vers le sud de l’Europe, plus précisément vers la ville de Valence en Espagne que notre regard va se tourner. Ou plutôt, que nous allons tendre l’oreille pour découvrir un quintet de death metal mélodique des plus impressionnants nommé {IN MUTE} .

Composé de Steffi au chant (enfin, aux hurlements je dirais), Pejota et Cristobal aux guitares infernales, Pedro à la basse (qui fera trembler vos chaumières) et enfin Adrian qui tabasse sa batterie avec la précision d’un métronome, {IN MUTE} est, par définition, l’opposé de son nom puisqu’à l’écoute de leur musique, on s’aperçoit vite qu’il s’agit d’un véritable déluge de décibels

Ils s’apprêtent à sortir leur troisième album intitulé Gea et le moins que l’on puisse dire, c’est que celui-ci nous a vraiment impressionné.

Formé en 2003, {IN MUTE} fait partie de ces groupes qui ont écumé les scènes et ont acquis une solide expérience. Et cela se ressent très fort sur cet album. Les compositions sont très bien ficelées, les riffs sont taillés pour le style, la batterie est parfaite, alternant les cadences extrêmes avec un groove soutenu du plus bel effet.

Enfin, la voix (et quelle voix !) de Steffi ajoute ce qu’il faut de noirceur et de rage à l’ensemble. Bref, tout au long des dix morceaux, on en prend pour son grade.

Bien que ce soit du death metal, ne vous méprenez pas sur les valençois puisqu’au-delà de la puissance, il y a surtout énormément de recherche et de technique dans leur jeu qui permet toujours de nous surprendre à chaque morceau.

Que ce soit les guitaristes et leurs solos de haut vol, le batteur avec ses rythmiques sublimes ou encore les hurlements rugueux de la chanteuse qui résonne comme une brute, on peut dire qu’{IN MUTE} dépasse de loin bien des groupes du genre et qu’ils nous remuent les tympans bien comme il faut.

Une chose est certaine, c’est que l’écoute de ce Gea donne vraiment envie de découvrir la discographie du groupe et plus encore, de les voir sur scène.

{IN MUTE} a de quoi convaincre bien au-delà des frontières hispaniques et on espère les voir prochainement dans nos contrées pour nous interpréter l’une de leur comptines emplie de douceur et de mélodicité.

Note : 8/10

Pour en savoir plus sur ce groupe incroyable, rendez-vous sur leur page Facebook en cliquant ici.

 

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine