Les soldats de Salamine, sobre et bouleversant

Scénario : José Pablo Garcia, d’après le roman de Javier Cercas
Dessin : José Pablo Garcia
Éditions : Actes Sud
Sortie : 21 octobre 2020
Genre : Histoire, Roman graphique

Avec Les soldats de Salamine paru aux éditions Actes Sud en 2002, Javier Cercas nous plongeait dans les derniers jours de la guerre civile espagnole en évoquant le destin de l’écrivain Rafael Sânchez Mazas, un des fondateurs de la phalange. De ce roman qui a bouleversé l’Espagne, véritable réflexion sur l’essence même de l’héroïsme et sur la nécessité d’une réconciliation entre frères ennemis, José Pablo Garcia en a tiré un magnifique roman graphique.

A la fin de la guerre civile espagnole, l’écrivain Rafael Sânchez Mazas, un des fondateurs de la Phalange, réchappe du peloton d’exécution des troupes républicaines défaites qui fuient vers la frontière française grâce à l’action d’un soldat qui l’épargne. La valeur qu’il entrevoit au-delà de l’apparente anecdote historique pousse un journaliste, soixante ans plus tard, à s’attacher au destin des deux adversaires qui ont joué leur vie dans ce seul regard.

Idéologies

De la guerre d’Espagne, les lecteurs étrangers retiennent souvent ce qui a été écrit par des auteurs célèbres comme Hemingway, engagés du côté républicain via les brigades internationales. Dès lors, retracer la vie d’un des idéologues fascistes n’en a que plus d’intérêt, afin de comprendre les causes de cette lutte fratricide. En effet, à travers la recherche de témoins de l’exécution avortée, Javier Cercas nous emmène du côté idéologique de la guerre ou en tout cas des discours et des récits qui ont poussé une partie de la population à rejeter la république naissante et ses idéaux par crainte de perdre leurs avantages ou pour la défense de supposées « valeurs nationales ».

Point de héros

De plus, l’auteur nous interroge également sur la notion d’héroïsme, loin des clichés véhiculés par le cinéma ou la littérature. Point de héros ici, uniquement des hommes et des femmes ayant pris des décisions sur le moment, en âme et conscience, espérant survivre pour profiter un jour peut-être d’une situation un peu meilleure. Des hommes et des femmes qui ont également compris qu’il faudrait revivre un jour ensemble.

Loin des grandes fresques guerrières, Les soldats de Salamine s’attache plutôt à retracer le vécu de gens ordinaires et de recueillir leur ressenti par rapport à un événement qui nous dépasse tous en tant qu’être humain. On ne peut que saluer la sobriété dans l’écriture et dans la transposition graphique qui font de ce roman graphique, une œuvre à acquérir immédiatement.

A propos Vincent Penninckx 210 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine