GEO, Plongées d’exception : Les 280 plus beaux sites

plongees d'exceptions les 280 plus beaux sites

auteur : Lawson Wood
éditions : Prisma (GEO)
date de sortie : octobre 2014
genre : Tourisme, guide, photographie

Un explorateur océanographique nous livre son “routard” des meilleurs spots mondiaux. Pour les débutants, comme les mordus.

Envie de nager avec des tortues, de voir des requins ou de s’enthousiasmer devant Nemo? Qu’on soit débutant ou passionné, “snorkeler” (baigneur avec masque et tuba) ou plongeur, les éditions Prisma/Geo nous présentent Plongées d’exception. Les 280 plus beaux sites, la traduction d’un guide de voyage britannique, Dive. The World’s Best Diving Destinations.

Sous un titre de prime abord très commercial, on rencontre Lawson Wood, un mastodonte de la plongée, qui s’est mouillé plus de 15 000 fois dans la majorité des eaux de la planète. Cet Ecossais, hyper spécialisé en milieu subaquatique, déjà auteur ou co-auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, n’accomplit pas ses premiers pas en tant qu’écrivain. C’est un cahier pratique qu’il a composé cette fois, bâti sur ses multiples expériences.

Au menu : des lieux enchanteurs du globe où Lawson a fait plouf. Ce prospecteur a en effet recensé de nombreux repères d’hommes-grenouilles parmi lesquels des pays paradisiaques comme l’Indonésie, les Seychelles, l’Australie, l’Egypte, la Nouvelle-Zélande mais également quelques grands sites européens (Chypre, Malte, les îles Medes) avec une attention particulière portée au Royaume-Uni, patrie de notre expert. Il manque cependant une hiérarchie globale façon “top 50” des endroits proposés, qui permettrait aux débutants de “faire le tri”.

Notre “Cousteau British” partage dans ce livre le fruit de son expérimentation et ses superbes photos du monde du silence. L’ensemble, bien organisé, comporte 2 ou 4 pages de texte utile et de clichés par région de baignade, dans un style sans fioriture. Le contenu, à la structure claire, inclut des informations sur les animaux rencontrés (raies, tortues, requins et autres bestioles), plantes aquatiques, épaves, le tout agrémenté de cartes, de renseignements sur les moments où se rendre dans chaque localité, et d’éclaircissements sur la clarté et la température de l’eau.

Seul bémol à noter : le format de cet opus, qui se veut guide de voyage, paraît complètement inadapté en comparaison aux célèbres Lonely Planet, Routard, Guide vert Michelin, dont le poids et la taille raisonnables facilitent leur transport dans des bagages ou sacs de randonnée. Plongées d’exception s’avère trop lourd, trop grand et, finalement, constitue davantage un bel album d’images (magnifiques, il faut le reconnaître) à garder dans sa bibliothèque, qu’un véritable carnet d’exploration sous-marine.

Héloïse Dumoulin
A propos Héloïse Dumoulin 12 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.