Freaks of Nature, centon humoristique

freaks of nature bd

Freaks of Nature

de Robbie Pickering

Comédie, Epouvante-Horreur

Avec Ed Westwick, Vanessa Hudgens, Mackenzie Davis

Sorti en DVD/Blu-Ray le 16 mars 2016

À Dillford, petite bourgade américaine comme tant d’autres, tout le monde vit en harmonie. Et ce n’est pas peu dire puisque les vampires, les humains et les zombies doivent composer ensemble en ayant des occupations pour le moins antagonistes. Les vampires, forts et séducteurs, vivent une histoire d’amour-haine avec les humains. En dessous d’eux, les zombies, décérébrés livides et décharnés, tentent de survivre en mangeant de la cervelle en boîte dans leur bidonville.

Mais alors que tout était paisible, une guerre sanglante explose entre les différentes factions. C’est alors que des aliens débarquent. Trois adolescents, un humain, un zombie et un vampire vont s’unir pour tenter de sauver leur ville de l’invasion extra-terrestre.

Freaks of Nature est un ovni, au premier sens du terme. De fait, rien n’est incompréhensible, tout y est farfelu. Autant dire qu’il faut une sacrée envie de délirer pour se lancer dans la vision du film qui n’hésite, à aucun moment, à pasticher les codes des films fantastiques pour adolescents.

C’est d’ailleurs dans l’excellente écriture parodique du scénario que Freaks of Nature trouve sa force. Alternant volontairement les scènes d’action (très réussies) et les joutes verbales savoureuses, le film pourrait aisément entrer dans le palmarès des meilleures comédies horrifiques de ces dix dernières années. Le ton juste, le surjeu maitrisé et les effets époustouflants contribuent à alimenter l’idée que le film est passé trop inaperçu.

Car, outre le fait qu’il soit de bonne facture, il propose un casting bien plus étoffé qu’un Juan of The Dead, Attack the Block ou le décevant All Cheerleaders die. Nicholas Braun, Joan Cusack, Patton Oswalt ou encore Vanessa Hudgens sont autant de stars se côtoyant dans ce délire fantastique.

Malgré tout, si l’humour est bon et la pseudo-critique sociale bien amenée, Freaks of Nature dévoile quelques longueurs. Passés les séquences énergiques et sanglantes, le film se mue en romance fantaisiste dans son ventre mou et perd alors de sa singularité.

En résumé, Freaks of Nature est un centon humoristique d’oeuvres fantastiques et terrifiantes à mettre entre les mains d’un public enclin à se bidonner… quitte à s’éventrer.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 821 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.