FIFA 2014 : Rencontre avec Patrice Leconte

Pour mon premier jour, je choisis d’assister à la leçon de cinéma de Patrice Leconte présentée par Philippe Reynaert. Tant une envie de le voir en vrai que d’en apprendre un peu plus sur son cinéma. J’ai beau l’aimer, mais il faut avouer que le cinéma français me reste assez étranger. C’était une manière pour moi de combler un peu ma culture.


Patrice Leconte arrive très simplement et sobrement dans la salle de conférence. Il se révèle être quelqu’un de simple et de drôle, passionné par son travail en parlant avec beaucoup d’entrain et de vie.


Petite rétrospective sur sa carrière, Philippe Reynaert revient sur les Bronzés, les Spécialistes, Tandem, Monsieur Hire, Ridicule, les Grands Ducs ou encore la Fille sur le pont. De celle-ci, j’ai retenu que Patrice Leconte aime raconter des histoires, que cela l’électrise mais qu’à contrario, il avait bien du mal à voir des biopics où tous films tirés d’histoires vraies. Il les raconte bien, pourquoi s’en priver ? Les films cités plus haut sont analysés et Patrice nous glisse pour chacun quelques impressions.


Ensuite, nous arrivons au nouveau film de Patrice Leconte, Une promesse d’après le livre de Stefan Zweig, qui a été présenté vendredi soir au gala d’ouverture.


Une promesse est une production belgo-québéco-française. Depuis quelques films déjà, Patrice aime collaborer avec des équipes belges, y trouvant une énergie particulière. Une promesse a été entièrement tourné en Belgique. Citons les villes de Verviers, Malmedy, Binche ou encore Durbuy.


L’histoire se déroule en 1912, en Allemagne. Un jeune homme pauvre mais ambitieux s’entiche de la femme de son riche bienfaiteur. La jeune femme tombe sous son charme, ils sont amoureux. Ils ne peuvent s’aimer librement. Lorsque le jeune homme part au Mexique pour une mission de confiance, la jeune femme promet de se donner à lui à son retour.


Un énième film d’époque, selon les propres mots du réalisateur, mais qui a été tourné de manière moins conventionnelle.

La leçon de cinéma avec Patrice Leconte a été extrêmement intéressante et plaisante.

Elodie Kempenaer
A propos Elodie Kempenaer 83 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.