Fêtez la fin d’année au TTO en compagnie de Gili l’humoriste-mentaliste !

Si vous cherchez où passer la Saint-Sylvestre ...

Gili ou Lieven Gheysen n’est plus un débutant. Il a traversé les frontières flamandes pour s’exporter un peu partout et s’est fait connaître du public francophone en apparaissant dans l’émission de Patrick Sébastien, Le plus grand cabaret du monde avec son numéro dit du Carré Magique qui avait fait sensation à l’époque. On remarque aussi que les bases de son jeu avec le public étaient déjà au point (les interactions, la boule de bowling à lancer, etc.). On l’avait interviewé il y a trois ans pour son premier spectacle en Wallonie et la sortie de son livre Nous sommes tous des mentalistes. (vous pouvez retrouver l’interview en cliquand ici, page 46 et 47) Nous le retrouvons en ce mois de décembre pour un nouveau spectacle, Tout est sous contrôle : CTRL. Résultat ?

L’homme et sa gouaille n’ont pas changé. Gili est toujours une bête de scène et captive aisément son public que ce soit par son humour que par ses talents de “mentaliste”. Son humour est basé sur l’interaction avec le public, diverses blagues, farces ou tromperies. Mais ce sont les explications de ses tours qui rendent Gili si particulier. Il l’avoue d’emblée : il n’y a aucune magie ! Il utilise juste ses 5 sens et ceux du public pour découvrir les réponses et lire les pensées des protagonistes de ses sketchs, comme dans un livre ouvert : pression du bras, intonations de la voix, suggestions dans les mouvements, etc. Ces informations en tête, le spectateur passera du temps à tenter de comprendre le truc de chaque tour. Pari gagné pour Gili, il n’a dévoilé que ce qu’il voulait bien nous dire et en profitera pour nous épater par d’autres moyens. Comme déjà dans son livre ou comme d’autres magiciens qui livrent leurs “secrets”, le principal reste caché et permet à ces artistes de toujours époustoufler leur public.

Un spectacle de Gili, c’est de l’humour (beaucoup), un accent flamand, une complicité avec le public (mention spéciale au moment où il fait croire à l’un des spectateurs présent sur la scène, qu’il a disparu des yeux de tous) et des tours réalisés avec brio ! En somme, l’endroit parfait pour terminer les fêtes dans la bonne humeur.

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 311 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine