Il était une fois, deux 45 tours : C’est Extra et Avec le Temps de Léo Ferré

Une fois n’est pas coutume, intéressons-nous aujourd’hui non pas à un, mais à deux 45 tours, et d’un artiste français qui plus est.

Léo Ferré, puisqu’il s’agit de lui, est reconnu comme un des chanteurs les plus émouvants de la chanson française. Autour de dizaines de superbes chansons, nous allons vous parler de ses 2 plus grands succès, qui partagent un point commun peu glorieux pour Barclay, la maison de disque de l’artiste durant une bonne partie de sa carrière.

Revenons donc 46 ans dans le passé.

En 1969, Léo Ferré est déjà un artiste reconnu, considéré comme un “grand” de la chanson française.Il a déjà une dizaines d’albums à son article et  son premier 45 tours, Paris Canaille, sorti sur son ancien label Odéon, est déjà sorti depuis 15 ans.

Depuis 1960, Léo Ferré a signé sur le label d’Eddie Barclay, avec lequel tout ne se passait pas trop mal jusqu’en 1967. Cette année là, Barclay censura la chanson A une chanteuse morte que Léo Ferré avait composé pour Edith Piaf. Cette affaire se retrouva même devant un tribunal mais Barclay l’emporta et la chanson ne sortir pas. Un an plus tôt, Léo Ferré c’était attelé à la mise en musique de son vieux recueil de poèmes  Poète, vos papiers, qu’il avait écrit dans les années 50.  Le résultat sera écoutable sur deux 33 tours L’été 68 et Amour Anarchie, sortis respectivement en 1969 et 1970.

Le premier des deux albums, L’été 68 regorge de chansons intéressantes, mais contient surtout, caché sur sa face B, la chanson C’est Extra  qui deviendra un des classiques de l’artiste. Inspirée du tube   Nights in White Satin  des Moody blues, cette chanson est née de l’envie de Léo Ferré de moderniser le son de sa musique en s’inspirant donc entre autre des Moody Blues et de Procol Harum.

Le résultat est superbe mais l’artiste n’ose pas imposer son titre à Barclay qui se contente de la publier, encore une fois en face B, sur premier 45 tours issus de l’album dont la chanson principale est intitulée La Nuit.

Ferre1

Très vite, radios et fans de l’artistes tombent amoureux de cette chanson, qui lui permet d’ailleurs d’élargir et de rajeunir considérablement son public. La conséquence de ce succès est qu’un 45 tours mettant la chanson à l’honneur en face A voit très vite le jour. Graphiquement, les pochettes de ces différents 45 tours ne sont pas particulièrement intéressantes, puisqu’elles présentent juste la photo de l’artiste assez souriant, sans trop d’originalité.

Ferre2

Barclay venait donc de commettre ce qu’on appelle communément une boulette en ne faisant pas confiance au potentiel de cette splendide chanson. On dit souvent que l’important c’est d’apprendre de ses erreurs. Mais manifestement, les représentants de cette maison de disque ne connaissaient pas cet adage et l’année suivante, Barclay commit à nouveau une grosse erreur.
En 1970, sort donc Amour Anarchie, album encore considéré aujourd’hui comme un des plus importants albums francophones de l’histoire. Et pourtant, cet opus aurait pu être encore plus culte si Barclay n’avait décidé qu’une magnifique ballade, portant le titre de  Avec le temps n’y avait pas sa place.
Avec le temps sortit dans la précipitation l’année suivante, sur un simple 45 tours et connut un succès encore plus important que C’est extra. Léo Ferré semblait agacé par ce succès, lui qui admettait avoir composé cette chanson vite fait bien fait en deux petites heures. Comme quoi il ne faut pas des mois pour composer un chef d’œuvre.  Avec le temps est d’ailleurs cité par pas mal d’artistes francophones comme la plus belle chanson française de tous les temps, rien que ça !
Encore une fois, au niveau graphique, rien de bien particulier à signaler, si ce n’est que Léo Ferré apparait beaucoup plus sombre et torturé. Vu les paroles et la mélodie de la chanson, il aurait été de toute façon assez malvenu qu’il y apparaisse avec un nez rouge et un grand sourire.

Ferre3

La suite de la carrière de Léo Ferré fut un enchainement de hauts et de bas, mais jamais, il ne connut un autre succès aussi important qu’avec ces deux superbes chansons.
Je ne peux résister au plaisir de vous partager ces deux titres en vidéo pour terminer cet article. Bonne dégustation comme on dit chez nous.

Julien Sterckx
A propos Julien Sterckx 125 Articles
Mais tu dis Que le bonheur est irréductible Et je dis Et il dit Que ton espoir n´est pas si désespéré A condition d´analyser Que l´absolu ne doit pas être Annihiler Par l´illusoire précarité De nos amours Destitué(e)s Et vice et versa

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.