Le convoyeur, Tome 1: un nouvel univers à découvrir

Scénario : Tristan Roulot
Dessin : Armand
Éditeur : Le Lombard
Sortie : 26 juin 2020
Genre : Aventure, fantastique, action

Il n’est pas toujours simple de lancer une nouvelle série, surtout sur le créneau assez populaire du récit d’aventure fantastique. C’est néanmoins ce qu’on fait avec succès Tristan Roulot et Armand avec la série Le convoyeur, dont le premier tome est paru récemment aux éditions du Lombard.

Un virus s’est répandu sur la terre. La “Rouille” s’est attaquée au fer, détruisant peu à peu les infrastructures, les véhicules, les outils… Notre civilisation est revenue à l’âge de la pierre. Dans ce monde brutal, le légendaire Convoyeur incarne le seul espoir pour beaucoup de gens. Il accepte de remplir toutes les missions qu’on lui confie, quels qu’en soient les risques. En échange de quoi, les commanditaires doivent simplement manger un œuf étrange…

Un monde rouillé

Le récit post-apocalyptique s’est nourri des nombreuses productions cinématographiques des années 80, et notamment de la série des Madmax, raison pour laquelle on imagine souvent un univers dévasté où les rares survivants sont retournés à l’état sauvage. L’originalité du présent récit est d’avoir imaginé un monde dans lequel la terre s’est rebellée contre la modernité en détruisant le symbole de celle-ci à savoir le fer. De retour au Moyen âge et décimée par les mutations génétiques, l’humanité s’est recroquevillée sur elle-même, ou, a cherché son salut dans le divin. L’intelligence du scénario tient donc dans le fait de mêler des éléments historiques comme des pseudo templiers à des éléments plus fantastiques comme un bestiaire de monstres. Cela donne un récit original et haletant, qui se lit avec un grand intérêt.

Le lecteur appréciera également que le scénario de Tristan Roulot est magnifiquement mis en scène par un dessin de toute beauté signé Armand, graphisme où la couleur brune domine, couleur de la rouille qui est à l’origine du déclin.

Au final, les deux auteurs réussissent grâce à ce premier tome, Nymphe, à poser les bases d’une passionnante série d’aventure, qui, nous l’espérons, ravira encore les lecteurs durant de nombreux épisodes.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 167 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine