5 millions de vinyles vendus au Royaume-Uni en 2021

Ce n’est désormais plus une surprise, le vinyle a trouvé une seconde jeunesse depuis une décennie et l’engouement pour ce format ne semble pas s’essouffler. Bien au contraire, les ventes ne font qu’augmenter partout en Europe. C’est le cas en France, où il s’en est vendu 4,5 millions l’an dernier, mais c’est surtout le cas au Royaume-Uni où le disque microsillon a, une nouvelle fois, battu des records.

En effet, ce sont pas moins de 5 millions de vinyles (23% des ventes totales d’albums) qui ont trouvé acquéreurs outre-Manche en 2021. Un chiffre plus atteint depuis 1991 et une augmentation de 8% par rapport à l’exercice précédent. Au-delà du succès de ce format, sa bonne santé est due en grande partie à la sortie de l’album Voyage d’ABBA, qui se classe en première position des ventes, devant l’incontournable 30 d’Adele, le phénix Rumours de Fleetwood Mac ou encore le très populaire Equals d’Ed Sheeran. Des valeurs sûres qui font monter les ventes d’albums.

Pénurie en vue

Le retour en grâce du vinyle est une réelle aubaine pour les maisons de disques. Pourtant, celles-ci doivent faire face, comme de nombreux autres secteurs, à la pénurie mondiale de matières premières. Si les artistes ne manquent pas, le polymère, lui, devient une denrée rare. En flux tendus, les usines peinent à honorer leurs carnets de commandes. Résultat, les prix flambent de 40% en moyenne. Une augmentation difficile à répercuter sur le prix de vente, ce qui oblige les vendeurs à rogner sur leurs marges. Dernièrement, ce sont même d’autres produits qui se raréfient comme les pochettes en papier ou les moules servant à presser les vinyles. Une crise qui devrait perdurer en 2022.

Le CD toujours en perte de vitesse

Dans le sens descendant, on retrouve à nouveau le CD, qui connaît une nouvelle chute de 12% de ses ventes, à 14 millions d’unités. Une baisse attendue mais moins violente que les années précédentes. Les maisons de disques espérant arriver prochainement au point le plus bas de ce déclin.

La cassette continue son petit bonhomme de chemin

Enfin, on notera également une augmentation de 20% des ventes de cassettes, à 190.000 unités. Format certes peu agréable, la cassette et son côté vintage attire toujours plus de jeunes adeptes. Même si ces ventes restent très marginales, la BBC a noté que de plus en plus de groupes utilisent ce format dans les éditions collector destinées aux fans. Dans le top 3, on citera Sour d’Olivia Rodrigo, We’re All Alone in This Together du rappeur Dave et Chemtrails over the Country Club de Lana Del Rey.

A propos Matthieu Matthys 892 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.