Untold aux Halles de Schaerbeek

De la 3art 3 Company, mise-en-scène de Quan Bui Ngoc, de et avec Moonsuk Choi, Vittoria De Ferrari Sapetto, Lorena Justribó Manion, Christine Hasler, Daniel Hellmann, Karolina Öhman, Daisy Ransom Phillips, Hilde Skomedal, Dotty-Dorottya Ujszaszi

Les 4 et 5 décembre 2014 à 20h30 aux Halles de Schaerbeek

Daniel Hellmann et Quan Bui Ngoo ont présenté ce jeudi 4 décembre aux Halles de Schaerbeek leur nouveau spectacle : Untold. Sur scène : cinq danseurs et deux violoncellistes font corps avec la musique, tantôt classique, tantôt électro. Un échange et un combat entre les corps qui se plient aux règles et une résistance qui s’installe et les libère de cette contrainte de marionnette qui les fait se ranger dans le rang.

Si vous ne comprenez jamais rien aux spectacles contemporains et que pendant les trois-quarts de la représentation vous cherchez du sens à ce que vous voyez, allez voir Untold. Le plus néophyte des spectateurs en matière de danse contemporaine ne peut rester hermétique à cette création. Dynamique et limpide, la chorégraphie se laisse facilement appréhender et le spectateur peut suivre les mouvements et comprendre le déroulement de la représentation. Daniel Hellmann et Quan Bui Ngoo ont fait preuve d’une grande beauté artistique dans les mouvements mis en scène et le spectacle devient un régal pour les yeux du spectateur.

Mais comment se construit la représentation ? De l’ordre et la soumission surgira le chaos et la rébellion. Les danseurs ouvrent le spectacle en tournant sagement en cercle autour d’une spirale dessinée au sol par des milliers de paillettes, qui finiront par voler en éclats à la fin du spectacle. Ces petits moutons bien ordonnés, se laissent peu à peu gagner par le rythme et sortent chacun à leur tour ponctuellement du cercle de contrainte pour essayer de s’en libérer. Telles des marionnettes désarticulées, ils exécutent alors des mouvements désordonnés et contraints sous la tension. Mais l’espoir et la liberté reprennent peu à peu leur droit ci et là, même un court instant. Les danseurs entrés masqués se libèrent peu à peu de leur masque et laissent apparaitre leurs traits.

Untold présente un jeu entre la contrainte et la liberté, à travers divers styles musicaux. Deux violoncellistes ont notamment fait preuve de beaucoup de talent en interprétant quelques morceaux classiques, accompagnés de Daniel Hellmann pour le chant lyrique. C’est donc à travers l’opéra, le hip hop, ou encore l’électro, que ces allers-retours contrainte-liberté laissent apparaitre une explosion de mouvement. Un spectacle d’une grande beauté et sensibilité.

Déborah Lo Mauro
A propos Déborah Lo Mauro 221 Articles
Journaliste

1 Rétrolien / Ping

  1. Untold aux Halles de Schaerbeek | DANSES | Sco...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.