La Technique du périnée de Ruppert & Mulot

la technique du perinee couverture

Scénario et dessin : Ruppert & Mulot
Editions : Air Libre / Dupuis
Sortie : 09 mai 2014
Genre : Sexualité, cybersexualité

On connaissait la rééducation du périnée, largement conseillée aux femmes après un accouchement pour éviter les malencontreuses fuites urinaires. La technique du périnée, destinée aux hommes, est par contre beaucoup moins connue : elle consiste en la contraction de ce muscle (qui sert à stopper le jet d’urine) juste avant de jouir. Ce qui a pour effet de stopper l’éjaculation tout en ayant tout de même un orgasme.

Même si elle en est le titre du livre, cette technique sexuelle semble surtout être un prétexte utilisé en filigrane par Florent Ruppert et Jérôme Mullot pour nous livrer une histoire érotique moderne à l’heure de la cybersexualité.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, dans ce roman graphique, vous ne trouverez pas de corps en ébullition, ni d’obsession pour la chair , ni d’onomatopée de spasme et de couinement. Afin d’éviter de tomber dans la pornographie, les deux compères ont choisi un traitement métaphorique des sensations de l’amour physique. Ils ont notamment multiplié les inventions graphiques pour décrire l’orgasme. Entre la route du grand huit et la chute en apesanteur à partir d’un monolithique de deux amants armés de sabre et de glaive, la fantaisie est plutôt réussie.

JH a rencontré Sarah via une appli de rencontres. A très fortes fréquences, ils se connectent et se font jouir via leur écran. JH devient obsédé par ses échanges brefs et solitaires et désire ardemment rencontrer Sarah dans la vraie vie. Ils vont se parler lors d’une soirée échangiste durant laquelle Sarah proposera à son partenaire un défi sexuel. JH va tenter de jouer le jeu pour impressionner la belle Sarah.

On l’aura compris, l’histoire donne d’abord dans les obsessions générées par le sexe numérique avant de tourner à une parodie de comédie romantique avec toutes ses maladresses et malentendus.

Florent Ruppert et Jérôme Mullot démontrent qu’à l’ère 2.0. passer d’une relation virtuelle à une véritable relation amoureuse n’est pas chose aisée. Ils nous offrent aussi au passage une réflexion sur l’authenticité et le sens de ces rencontres virtuelles. Une planche entière du livre évoque la falsification des identités sur les sites de rencontres.

Le dessin, un peu trop sobre, et l’environnement mondain parisien du livre risqueront d’en agacer plus d’un. Mais par sa thématique et son traitement métaphorique, il séduira entre autres beaucoup d’hyperconnectés qui se retrouveront parfaitement dans ces jeux de l’amour et du hasard propres au XXIème siècle.

Marie-Laure Soetaert
A propos Marie-Laure Soetaert 126 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.