Kingsman : services secrets de Matthew Vaughn

FOX KINGSMAN poster A4.indd

Kingsman : services secrets

de Matthew Vaughn

Action, Espionnage, Comédie

Avec Colin Firth, Samuel L. Jackson, Taron Egerton, Mark Strong, Michael Caine

Sorti le 18 février 2015

Pour protéger les intérêts britanniques dans le monde, une agence nommée Kingsman engage et forme la crème de la crème des espions en costume trois pièces. Ces espions hors du commun ont la particularité de mener leurs missions dans le secret le plus total, le monde ignorant leur existence.

Mais comme toute organisation, l’agence doit recruter de nouveaux candidats. Parmi ces aspirants issus de bonnes familles, Eggsy fait figure d’anti-héros. Jeune homme livré à lui-même au sein d’une banlieue londonienne défavorisée, il va devoir montrer ses aptitudes physiques mais aussi… apprendre les bonnes manières.

Après le succulent Kick-Ass et l’inespéré X-Men : Le Commencement, Matthew Vaughn revient avec Kingsman, une adaptation relativement libre d’un comic book sorti en 2012. Ce film, très attendu par les fans du réalisateur, se révèle être une véritable récréation cinématographique où la comédie, l’espionnage et l’action s’entrechoquent de la plus belle des manières qu’il soit.

De fait, Kingsman est une bouffée d’oxygène dans le genre espionnage. De l’aveu même des protagonistes du film lors d’une scène de repas d’anthologie, le genre manquait cruellement de second degré ces derniers temps, avec des films d’espionnage bien trop sérieux et formatés pour pouvoir encore surprendre le spectateur averti.

Kingsman remet les compteurs à zéro. Alternant efficacement les absurdités scénaristiques jouissives d’un James Bond des années 70 avec les effets visuels époustouflants d’un film de super-héros contemporain, cette réalisation tape dans le mille.

Pourtant, si le résultat est plus que satisfaisant, il n’en fallait pas beaucoup pour faire passer ce film de la comédie d’espionnage décalée à la parodie niaise. Et pour cause, c’est exactement ce qui était arrivé à un autre film signé Matthew Vaughn : Stardust. Dans ce film d’aventure fantastique sorti en 2007, la surabondance de (fausses) bonnes idées avait rendu le film trop dense et avait annihilé l’histoire au profit des acteurs.

Rien de tout cela ici, les personnages sont certes caricaturaux – en particulier Richmond Valentine interprété par Samuel L. Jackson -, mais ils servent l’histoire en lui apportant son relief humoristique. Le duo antagoniste Colin Firth – Samuel L. Jackson est bluffant, tout comme la prestation du jeune Taron Egerton.

En résumé, si vous avez aimé Kick-Ass, vous aimerez Kingsman. Ce film possède tous les atouts pour faire d’une soirée cinéma, un moment de franche rigolade et de lâcher-prise.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 786 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

1 Rétrolien / Ping

  1. Robin des Bois, l'art de voler le spectateur – News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.