Rencontre avec Vinnie Paul de Hellyeah

Ce weekend a lieu l’Alcatraz Festival à Courtrai. Un festival metal qui grandit chaque année et qui accueille cette année des pointures comme Vinnie Paul et son groupe Hellyeah!

Il viennent de sortir un superbe album baptisé Blood For Blood (voir la chronique ici)

Nous avons posé quelques questions à Vinnie sur ce nouveau disque et sur les récents changements au sein du groupe:

Bonjour Vinnie! Merci de nous accorder cet entretien.

Ma première question concerne le changement de membres récent au sein du groupe. Band of Brothers, votre précédent album, était sensé symboliser la fraternité. Hors c’est tout le contraire qui est apparu récemment et deux membres du groupe (Greg Tribbett et Bob Zilla) sont partis. Alors comment avez-vous préparé cet album et l’avenir du groupe?

Eh bien, quand on a clôturé l’ancienne tournée avec Megadeth et Black Label Society, on a décidé de retourner au studio pour enregistrer l’album suivant.

On a commencé à écrire de nouvelles chansons. Mais très vite, il parut évident que Bob et Greg n’étaient plus concentrés sur ce que nous faisions.

On a donc dû prendre une décision parce qu’on voulait vraiment faire le meilleur album de notre carrière.

Après cela, on a dû rechercher des gens pour jouer en live. Et depuis l’arrivée des deux nouveaux (Kyle Sanders à la basse et Christian Brady à la guitare), le groupe n’a jamais aussi bien sonné . Il y a beaucoup d’énergie et on est très fiers de ce disque.

Avez-vous déjà joué avec ce nouveau line-up ?

Oui, on a joué aux USA et au Canada avec Avenged Sevenfold. On a fait quelques festivals et têtes d’affiches également. Le public était très réactif et avait l’air d’apprécier les nouveaux gars.

_DSC2846

Ayant assisté au concert de Pantera à Bruxelles en 2000, je me souviens de l’énergie qui se dégageait à l’époque et ce lien qui unissait le groupe et son public.

Est-ce que tu as retrouvé cette sensation lorsque tu as commencé dans Hellyeah ?

Tu sais, c’est très différent. Je crois que chacun des groupes apporte sa particularité et sa sensitibilité.

On espère pas les mêmes choses que Pantera. Bien que l’on est ensemble depuis presqu’aussi longtemps que Pantera. On est très fiers de ce nouveau disque et on a hâte de le faire découvrir aux fans.

Comment décrirais-tu Blood For Blood au point de vue des compositions ?

Je pense que c’est une suite de Bands Of Brothers. Le but était de revenir aux racines de nos précédents groupes. Blood For Blood amène cela à un autre niveau. On ne fait plus de chanson au sujet de faire la fête, etc…

blood

C’est un album où l’on est restés plus concentrés. Physiquement, c’est l’album le plus heavy que l’on ait fait.

Pour Chad aussi, ce fut un album où il écrivit des paroles plus profondes. Et dans l’ensemble, ça reste très agressif.

Était-ce difficile d’ écrire ces chansons avec le nouveau line-up ?

Je pense qu’au contraire, ce fut plus facile. On était à ma maison, et on est allé au studio avec le producteur. Et celui-ci fut très étonné par les démos. C’était les meilleures qu’il ait jamais entendu ! Je pense que tout s’est fait plus facilement car on est restés concentrés. On avait personne autour de nous qui était de mauvais poil et venait avec ses problèmes.

_DSC2970

Pourquoi avoir choisi ce titre « Blood For Blood » ?

C’est un genre de devise. Ca veut dire qu’on est à fond dans ce qu’on fait et qu’on va vous botter les fesses avec ce disque !

Ton jeu de batterie a encore évolué pour ce nouvel album. Tu as essayé de nouvelles choses…

J’essaie d’amener quelque chose de différent à chaque album. Si tu regardes les 4 albums de Hellyeah, ils sont tous différents. Personne ne veut entendre la même chose qui se répète encore et encore.

Donc, j’essaies de trouver chaque fois quelque chose à la batterie.

_DSC2971

Pour terminer, je voudrais te poser une question au sujet de Dimebag.

La réédition de l’album Far Beyond Driven vient de sortir. Je fus surpris de constater qu’hormis une version remasterisée de l’album, on ne trouvait pas de bonus (contrairement à Vulgar Display par exemple).

Est-ce qu’il existe encore des chansons que Dime et le groupe ont enregistré à l’époque et que le public n’a jamais entendu ?

Oui, bien sûr, il y a encore quelques chansons que le public n’a jamais entendu. Mais pour Far Beyond Driven, on a avant tout misé sur la qualité plutôt que la quantité. Et puis les gens et le label étaient sans cesse à nos trousses pour savoir quand nous allions faire un nouveau disque. Et au final, on a tout simplement pas eu le temps d’écrire plus de chansons.

Mais je pense que ce n’est pas le bon moment pour les sortir et je préfère me concentrer sur Hellyeah

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.