Une erreur de parcours, une réussite

Scénario : Denis Robert
Dessin : Franck Biancarelli
Éditeur : Dargaud
Sortie : 06 septembre 2019
Genre : policier, psychologique

Poursuivant leur collaboration après les albums Le Circuit Mandelberg et Grand Est, Denis Robert, journaliste, auteur et plasticien et Franck Biancarelli nous reviennent en ce mois de septembre avec Une erreur de parcours, un nouveau récit paru aux éditions Dargaud.

Sylvestre Ruppert Levansky, un jeune substitut du procureur dans l’Est de la France, se penche sur la disparition d’Emile Landaret, un homme apparemment tranquille dont la fille n’a plus de nouvelles. En suivant son intuition, il va rapidement mettre à jour une affaire plus complexe que les apparences ne le laissaient présager. Dès lors, un duel psychologique s’engage avec l’ex-amante du disparu, qui semble cacher des éléments de plus en plus inquiétants au fur et à mesure que l’enquête progresse.

Dans ce récit, Denis Robert explore avec brio les relations entre les différents protagonistes du monde judiciaire et nous amène à nous poser des questions sur la frontière entre le bien et le mal, les influences que peuvent avoir un tel métier, où chacun est amené à disséquer les pires travers de la nature humaine, sur la personnalité et la vie privée de ceux qui l’exercent.

Nul besoin de grandes démonstrations ou d’effet de manche dans ce thriller psychologique, l’auteur sait planter son décor, y placer ses personnages et laisser agir la nature humaine. Très rapidement, la jalousie, l’envie et les remords, des deux côtés de la barrière, prendront le dessus et menaceront cette frontière floue entre accusateurs et accusés.

C’est donc avec une grande sobriété que Denis Robert nous dépeint les événements, modestie qui se retrouve également au niveau du dessin.

Une erreur de parcours est donc un récit sur la nature humaine plus que sur une affaire judiciaire en particulier. Un peu à la manière de Chabrol, Denis Robert nous dépeint un microcosme provincial dans lequel il se place comme observateur des mœurs de chacun, plaçant son attention sur les travers des protagonistes pour nous offrir un récit noir et haletant. Une œuvre à conseiller vivement.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 90 Articles
Journaliste du Suricate Magazine