Trois frères dans la Grande guerre d’Annie Collognat-Barès

Trois frères dans la Grande guerre couverture

auteur : Annie Collognat-Barès et Nicole Rastetter
éditions : Hachette Témoignages
date de sortie : janvier 2014
genre : Histoire

Annie Collognat-Barès est allée fouiller dans le grenier de la famille et y a déniché bon nombre de lettres retraçant la correspondance de son arrière-grand-père et de ses deux arrière-grands-oncles lors de la première guerre mondiale. Jean-Baptiste Blazy, dit Lauzette, accompagné de Justin Blazy et Henri Blazy ont tous trois été mobilisés pour le front dès 1914. Trois frères sur cinq, que leur correspondance avec leurs familles et amis, mais également entre eux, fait revivre à travers les évènements qui jalonnent la guerre.

Organisé par ordre chronologique, ce recueil aborde d’abord les questions de la mobilisation et du départ pour le front. Il s’y alterne des lettres de Jean-Baptiste, Justin ou Henri principalement à leurs familles. L’attente à la caserne de Foix et finalement « l’espoir de partir » alors que tant s’en vont et qu’eux sont toujours sur place y sont retracés. Cet immobilisme faisant suite à l’urgente mobilisation commence à se faire long.

Le recueil alterne les images de lettres originales avec des extraits ou textes entièrement recopiés. Certains passages sont surlignés et expliqués dans un encart entre deux lettres. L’auteur permet de ce fait de compléter la correspondance de documents d’époque ou d’informations complémentaires en lien direct avec les lettres. Deux ou trois lignes explicatives permettent de remettre chaque lettre dans le contexte. Cette organisation rend le recueil très accessible et compréhensible.

Les trois chapitres suivant : Au front, la tranchée ; La disparition de Justin ; Vivre et survivre au jour le jour nous amènent directement dans les tranchées. À la lecture de cette correspondance, on vit quotidiennement avec les soldats se trouvant au front. Leurs « tracas » se portent souvent sur l’état de santé de leur famille. Il est important pour eux de savoir que tout se passe bien, le temps qu’il fait chez eux ou encore l’avancée du travail agricole. Les lettres se veulent généralement rassurantes sur leur état de santé et sur leur position au front. En effet, il est souvent primordial pour les soldats de préciser qu’ils sont hors de danger et que leur famille ne doit pas s’inquiéter pour eux mais essayer de subsister comme ils le peuvent. La disparition de Justin montre la difficulté d’obtenir des informations sur la disparition d’un soldat. Enfin, Que sont-ils devenus retracent la vie des survivants de la guerre jusqu’à leur mort.

Très complet et bien organisé, Trois frères dans la grande guerre : correspondance inédite se lit d’un bout à l’autre en suscitant cent ans après le conflit compassion et intérêt.

Déborah Lo Mauro
A propos Déborah Lo Mauro 221 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.