Queen Forever

Au mois de juin, nous vous annoncions avec un certain enthousiasme la sortie prochaine de ce Queen Forever. Les infos qui filtraient à l’époque faisaient état d’un tout nouvel album, fabriqué à l’aide d’enregistrements originaux de Freddie Mercury.

Cinq mois plus tard, le Queen Forever que nous tenons entre nos mains est bien différent de ce que nous aurions pensé. Celui-ci est un objet assez étrange, à mi-chemin entre un nouvel album et un best of, sans pour autant pouvoir cataloguer précisément ce disque.

On ne peut pas parler de nouvel album, étant donné qu’en tout et pour tout, nous n’avons droit qu’à deux nouveaux morceaux, et une version exclusive d’un morceau existant. On ne peut pas non plus parler de best-of, vu que les 17 autres morceaux ( plus si vous achetez la version deluxe) sont des versions remasterisées de chansons existantes du groupe , mais pas spécialement les plus populaires .

Assez intrigant comme concept, sans pour autant être inintéressant vu qu’il permet de redécouvrir certains morceaux dont on parle assez peu généralement. A ce titre, la version 2 CD avec ces 36 titres au total s’avère réellement la plus intéressante.

Les différentes chansons présentes sur Queen Forever ont donc subi un remastering entre 2011 et 2014. Et, sauf si vous êtes fan absolu du groupe, ou que vous possédiez une installation audio de qualité, vous ne remarquerez sans doute pas de grandes différences avec les versions originales.

Mais revenons plutôt à  ce qui intéressera le plus les amateurs du groupe : les morceaux exclusifs

Le premier, Let me in your Heart Again, sans être la meilleure chanson du groupe, est un très bon morceau sur lequel on trouve tous les ingrédients qui composent la légende Queen : Une voix exceptionnelle ( tu nous manques Freddie ), un morceau bien compose et bien balancé , un son de guitare unique et la présence des chœurs, si caractéristiques du groupe anglais. On se demande au final pourquoi ce morceau qui avait été composé à l’origine pour être sur l’album The Works n’y a pas trouvé sa place à l’époque

Le second morceau est le duo que tout le monde attendait entre Freddie Mercury et Michael Jackson. Intitulé There Must Be More To Life Than This, et remixé par William Orbit, cette chanson s’avère tout ce qu’il y a de plus classique dans le genre ballade gentillette. Musicalement assez réussie, le mariage des voix des deux stars n’est quant à lui pas vraiment exceptionnel. Petite déception donc, même si en y réfléchissant, si les deux légendes n’avaient pas sorti cette chanson à l’époque, c’est qu’il devait y avoir une raison valable et qu’il ne fallait donc pas vraiment s’attendre au tube du siècle.

Pour terminer, la chanson solo de Mercury, que l’on retrouve à l’origine sur la BO du film Metropolis est une très agréable surprise. Exit les rythmes électroniques très « eighties » et bienvenue à une partie instrumentale transformant la chanson en une ballade beaucoup plus riche et intéressante, aussi bien musicalement qu’émotionnellement.

Queen Forever n’est donc pas du tout un mauvais disque : les nouveautés sont intéressantes et le choix des morceaux remasterisés l’est également.

Mais est-il pour autant indispensable aux véritables fans du groupe, qui pourraient se satisfaire de l’achat des nouveaux morceaux ? Je vous laisse le soin de répondre vous-même à cette question.

Vous pouvez cependant tenter de gagner un exemplaire de ce disque en cliquant ici pour participer à notre concours.

 

Julien Sterckx
A propos Julien Sterckx 125 Articles
Mais tu dis Que le bonheur est irréductible Et je dis Et il dit Que ton espoir n´est pas si désespéré A condition d´analyser Que l´absolu ne doit pas être Annihiler Par l´illusoire précarité De nos amours Destitué(e)s Et vice et versa

1 Rétrolien / Ping

  1. Gagnez le nouvel album de Queen! • Le Suricate Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.