The Beatles – Eight Days A Week : The Touring Years

beatles eight for a week poster

The Beatles – Eight Days A Week : The Touring Years

de Ron Howard

Documentaire

Avec Paul McCartney, Ringo Starr, John Lennon

Sorti le 5 octobre 2016

Composé d’images rarissimes et exclusives, The Beatles : Eight Days A Week retrace les premières années de la carrière du groupe mythique de 1962 à 1966. Une période marquée par les tournées incessantes à travers le monde. Des centaines de dates, des milliers de fans hystériques et des heures de concerts qui ont permis aux Beatles d’entrer dans la légende, mais aussi d’apprendre à se connaître, à travailler leur identité, à se renouveler et à composer ensemble des chansons qui font encore écho aujourd’hui, 50 ans plus tard, aux quatre coins de la planète… Du Cavern Club de Liverpool à leur dernier concert au Candlestick Park de San Francisco, ce film revient sur les traces d’un des groupes les plus influents de l’histoire au travers des enregistrements live et archives inédites.

Loin de l’image de garçons un peu proprets qu’ils peuvent parfois renvoyer aujourd’hui, les Beatles étaient en réalité des petites frappes originaires des bas quartiers de Liverpool. Des gamins arrogants et bagarreurs qui s’exprimaient dans un anglais plutôt alternatif. Mais leur langage à eux, c’était avant tout la musique. Indéniablement drôles, mignons et extrêmement brillants lorsque Brian Epstein les découvre dans une petite salle de la ville en 1960, la bande à John Lennon et Paul McCartney avait déjà ce ”petit truc” qui faisait tourner les têtes partout où ils passaient.

Après Liverpool, c’est à Hambourg que le groupe pose ses valises pour y découvrir le travail, la sueur et la rigueur qu’un groupe de rock doit tenir pour atteindre un bon niveau. Le retour au pays est salvateur. Les fans suivent de plus en plus. Le groupe est encore meilleur sur scène et a trouvé son nouveau batteur qui ne les quittera plus : Ringo Starr. Dès lors, les moments d’hystérie collective s’enchaînent. Les concerts sont de plus en plus grands, de plus en plus fous, images à l’appui. Les gros plans sur le visage des jeunes fans hystériques témoignent du pouvoir de ces quatre garçons au talent, au charme et à la créativité sans limite.

Ensuite c’est l’escalade mégalo. Les tournées dans des stades combles à chacun de leurs passages à travers le monde. Une influence sur la société sans précédent qui vaudra à John sa célèbre phrase : « Les Beatles sont plus célèbres que Jésus ». Une phrase sarcastique en rapport avec la baisse de popularité du Christianisme qui leur valu un déferlement de haine de la part des autorités religieuses qui sont allées jusqu’à appeler au boycott.

Au-delà de toutes les anecdotes plus intéressantes les unes que les autres dont regorge le documentaire, la puissance de ce film tient surtout sur la quantité et le travail énorme qui a été fait au niveau de l’archivage des sources. Des images de fans principalement tournées en Super 8 qui étaient à la base destinées à se perdre dans de vieux placards mais qui ont trouvé une nouvelle vie grâce au réalisateur passionné qu’est Ron Howard et à son projet un peu fou.

Plus qu’une ode au plus grand groupe de l’histoire, Eight Days A Week nous replonge dans un phénomène sans précédent qui aura marqué la planète terre à tout jamais de son emprunte. A voir absolument !

A propos Florian Donnet 22 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.