La Surprise du Chef au Magic Land Theatre

la surprise du chef affiche

Mise en scène : Patrick Chaboud avec Sara Amari, Amadine Bauwin, Loïc Comans, Florent Minotti et David Notebaert

Du 21 mars au 5 avril 2014 au Magic Land Théâtre

Tout au long de cette saison théâtrale, le Magic Land Théâtre nous a fait (re)découvrir des pans de son histoire, en piochant dans ses archives plus ou moins lointaines, les pièces de son répertoire. Mais, une fois n’est pas coutume, son directeur et auteur, Patrick Chaboud, avait une idée à mener à son terme, une envie à concrétiser : écrire un vaudeville, ancré dans notre époque, soit une véritable gageure pour l’équipe toute entière !

Comme l’avoue David Notebaert dans le teaser annonçant cette nouvelle création, “c’est autre chose”, ce héros contemporain change tous les plans de route auxquels l’habitué du Magic Land peut se fier. “Mais ça vaut vraiment le détour !”, ajoute-t-il, comme s’il lui fallait se convaincre lui-même. Et c’est vrai que l’on sent que les comédiens de la troupe se retrouvent mis à nu dans ce décor si épuré, dans cet environnement si contemporain. La Surprise du Chef ne leur laisse qu’une seule scène et qu’une seule pièce, un salon assez design, dans lequel évoluer.

Pourtant, même si le spectateur peut être dérouté par les premiers instants de la pièce, l’on retrouve tout ce qui fait l’A.D.N. du Magic Land : des réparties à la fois acides et pleines de justesse, des situations cocasses quel que soit le sujet abordé, et la reprise d’un ingrédient de la pièce précédente. Ici, le poulet massala se retrouve si bien intégré dans le flot de paroles qu’on peut très bien passer à côté. Mais l’on ne peut pas passer à côté de cet humour si particulier au Magic Land, qui a réussi à s’approprier le vaudeville contemporain comme il aurait pu enfiler un autre costume historique avec profusion de décors.

Le dernier fait marquant de ce vaudeville, c’est la présence sur scène de la nouvelle génération d’acteurs du Magic Land comme Sara Amari ou Loïc Comans. Est-ce que la volonté de toucher au contemporain serait aussi une volonté de passer le témoin entre l’ancienne et la nouvelle garde ?

Finalement, après la première “surprise” qu’est celle de la découverte de cette nouvelle pièce et de tout ce qu’elle implique, la troupe du Magic Land Théâtre et les nouvelles têtes, qui risquent fort de l’accompagner pour un bout de temps, emportent le public dans cette tranche de vie surréaliste et lui font passer une excellente soirée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.