Journal Intime d’Un Sex Sans Bol : Zidani au Fou rire

zidani-affiche

C’est sur les planches du Fou Rire que Zidani rejoue sa pièce comique « Journal Intime d’Un Sex Sans Bol », co-écrit avec Patrick Chaboud en 2004. Dans un univers pop et moderne, Zidani incarne la technicienne de surface d’un grand supermarché où il se passe des choses on ne peut plus douteuses la nuit…

Le temps d’une soirée, Zidani se transforme en Béatrice Muller, technicienne de surface et éternelle romantique de 37 ans. Cette dernière est très amoureuse de Marc-André Denis, le sous-directeur du supermarché. Jusque là sans histoires, Béatrice Muller va nous entrainer dans un thriller sentimental à souhait, un tourbillon d’émotion où rêverie et réalité se confondent presque. Naïve et entichée de son patron, Béatrice devra pourtant faire face à l’implacable vérité tôt ou tard.

À travers une mise en scène moderne, Zidani accroche le public grâce aux nouvelles technologies : que ce soit par voix interposée ou avec un grand écran projetant des pubs plus loufoques les unes que les autres, Zidani a fait un choix qui s’avère efficace malgré les quelques légers cafouillages que cela peut entrainer. Vêtue d’une robe rose bonbon, Zidani nous dresse le portrait d’un personnage saugrenu mais tellement attendrissant. Incarnant tour à tour différents personnages dans cette épopée farfelue, la comédienne nous prouve encore une fois l’efficacité de ses talents de comique mais aussi ses talents de chanteuse !

Hilarant, Journal Intime d’Un Sex Sans Bol dépeint la société d’aujourd’hui. Entre l’hypocrisie du monde de la publicité et les stéréotypes des classes sociales, Béatrice Muller est l’incarnation de la simplicité et de la vérité, (enfin, pas tout à fait…) exposant, néanmoins, sa lutte contre l’absurdité de la société. Avec de nombreuses pièces de théâtre à son actif, Zidani revient dans le rôle de Béatrice Muller le 12 Novembre au Théâtre du Fou Rire pour notre plus grand plaisir !

Raphaëlle McAngus
A propos Raphaëlle McAngus 49 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.