Spirou à Berlin, fidèle à l’original

Scénario : Flix
Dessin : Flix
Editions : Dupuis
Sortie : 18 octobre 2019
Genre : Aventure, Historique

Ce n’est pas la première fois que des auteurs reprennent les personnages de Spirou et Fantasio, ce qui donne l’occasion de découvrir nos deux héros sous un autre jour, tant d’un point de vue graphique qu’au niveau du scénario. Publié d’abord en langue allemande, Spirou à Berlin a été traduit en langue française pour commémorer les 30 ans de la chute du Mur.

Tout commence avec Champignac

Comme dans toute bonne histoire de Spirou et Fantasio, c’est grâce au comte de Champignac que l’aventure va démarrer. Invité à un congrès de mycologie à Berlin-Est, celui-ci refuse dans un premier temps de s’y rendre. C’est sans compter sur les pouvoirs de persuasion des dirigeants de la RDA. Lorsque Spirou et son compère comprennent qu’il a été embarqué malgré lui en RDA, ils vont se mettre sur sa piste. Mais traverser la frontière la plus protégée d’Europe ne va pas être facile. La Stasi, police politique de la dictature communiste, veille au grain. Et l’ombre d’un vieil ennemi plane sur Berlin coupée en deux.

De l’humour et de l’action

Les lecteurs retrouveront dans cet album les éléments principaux qui ont fait le succès de Spirou et Fantasio, raison pour laquelle ce récit ne détonne pas par rapport aux autres albums de la collection et est plutôt à considérer comme un hommage à la série d’origine. Ainsi, les lecteurs retrouveront un Spirou à la modestie légendaire et qui enfile la tenue du héros parfois malgré lui, un Fantasio tout en exubérance et fanfaronnade et un comte de Champignac qui est malheureusement un peu plus effacé ici.  Les nombreuses scènes d’action et l’humour ponctue également ce récit, d’autant plus que c’est un vieil ennemi qui semble tirer les ficelles de cette machination.

Spirou à Berlin est un bon album, fidèle à l’original, qui, certes, n’innove pas beaucoup et aurait pu bénéficier de méchants encore plus machiavéliques, mais qui ravira néanmoins la majorité des lecteurs et remplit tout à fait son contrat.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 125 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine