« Quality land », une satire réjouissante qui fait réfléchir

Titre : Quality land
Auteur : Marc-Uwe Kling
Editions : Actes Sud
Date de parution : 1er septembre 2021
Genre : Roman, Dystopie

Souvent présenté sur un mode inquiétant, pensons à 1984, le futur dystopique peut également être drôle et c’est ce que nous montre Marc-Uwe Kling avec Quality Land, un roman qui vous fera rire tout en vous poussant à réfléchir à certains sujets actuels. 

Dans un monde où tout fonctionne à merveille, où les algorithmes se chargent d’optimiser le travail, les loisirs et les relations, tout le monde devrait être heureux. Pourtant, Peter Chômeur est taraudé par l’impression que quelque chose cloche dans sa vie. Si le système est vraiment si parfait, pourquoi trouve-t-on des drones ayant le mal de l’air ou des robots de combat souffrant de stress post- traumatique ? Pourquoi les machines sont-elles de plus en plus humaines et les humains, de plus en plus mécaniques ?

Avec cette satire jouissive, l’auteur pose la question de notre dépendance aux machines et aux réseaux sociaux et aux conséquences de celles-ci sur notre vie quotidienne et notre système démocratique. Bien entendu, Marc-Uwe Kling pousse le curseur de l’absurde très loin pour les besoins de sa démonstration et on ose espérer qu’un grand nombre de personnes se révolteront avant qu’une telle société ne se mette en place, néanmoins l’auteur met le doigt là où ça fait mal, sur nos addictions et notre paresse. Heureusement, il utilise l’humour pour mettre en exergue nos faiblesses, et on ne peut que s’attendrir face à la bande de pieds nickelés qui entourent notre héros.

Le rire est la meilleure arme pour dénoncer une situation et l’auteur l’a bien compris. Certes l’univers qu’il décrit pourrait sembler absurde à première vue, mais si on en retire la couche humoristique pour analyser à tête reposée les faits, on réalise que ce monde pourrait être le nôtre, si les derniers verrous éthiques et déontologiques avaient sauté.

Quality Land est un ouvrage que l’on ne serait que recommander, tant il nous apporte le sourire aux lèvres, mais attention, soyez prévenus, l’humour de celui-ci est extrêmement corrosif.